Votre panier est vide.

7 aliments actifs et puissants qui aident à prévenir les AVC

Une dizaine de carottes vous accueille aux 7 aliments actifs et puissants qui aident à prévenir les AVC.

Consumer plus d’aliments qui empêchent les AVC peuvent améliorer certaines atteintes ainsi que les facteurs de risque d’AVC. 

Mais, bien sûr, on ne doit pas simplement s’en servir pour augmenter un régime malsain, on doit pourtant échanger ceux-là contre celui-ci. 

Avant d’aborder la liste, profitons de l’occasion pour comprendre comment les changements de régime peuvent réduire les chances d’un AVC. 

Pourquoi nous intéressons-nous aux aliments qui préviennent les AVC ?

Comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir. 

Les AVC sont les maladies mortelles attelées à un tel coût énorme que chaque année, aux États-Unis, leurs services de soins de santé montent à $34 milliards par année.

Les principales causes comprennent l’hypertension artérielle, le cholestérol élevé, le diabète et l’obésité ; et on peut améliorer tout avec les choix alimentaires plus sains et plus d’activité physique.     

Les changements de régime attirent aussi les survivants d’AVC qui veulent prévoir un second, mais ne peuvent pas assister encore aux exercices aérobiques (le meilleur genre d’exercice pour amoindrir les facteurs de risque d’AVC). 

Les conseils alimentaires suivants peuvent aider qui que ce soit qui espère amoindrir son risque d’un AVC et améliorer sa santé. 

Les meilleurs aliments pour prévoir un AVC

Les avantages d’un régime plus sain établi, abordons la liste d’aliments qui amoindrissent le risque d’AVC. 

Voici de meilleurs aliments qui aident à prévoir un AVC :

1. Flocons d’avoine (pour les céréales complètes)

Un bol des flacons d’avoine, du fruit et du yaourt, recommandé par l’Association américaine du cœur et qui sert à prévoir les AVC.

Les flacons d’avoine sont devenus populaires, en tant qu’un aliment qui prévoit les AVC, suivant l’approbation d’Association américaine du cœur, qui en conseille au moins trois portions par jour de céréales complètes et riches en fibres, parmi lesquelles figurent les flacons d’avoine. 

2. Yaourt (pour les probiotiques)

Les probiotiques nourrissent l’axe intestin-cerveau : la signalisation entre le ventre et le cerveau.   

Cela indique qu’améliorer le ventre répercute les avantages au cerveau : ce qui constitue l’essence de la prévision des AVC. 

3. Haricots secs (pour les fibres)

Afin de profiter le plus des probiotiques qui appartiennent à votre régime, vous avez aussi besoin d’aliments prébiotiques

Les aliments prébiotiques sont des fibres indigestes qui promeuvent les bonnes bactéries de l’estomac.  La plupart des aliments légumineux, y compris les haricots secs, constituent une grande source d’aliments prébiotiques, ce qui les rend excellents pour aider à prévoir les AVC.

4. Oignon (pour les antioxydants)

Quatre oignons en divers couleurs contenant des antioxydants qui amendent la récupération après un AVC.

Le flavonol alimentaire, un antioxydant puissant qui se trouve dans les oignons, peut réduire le risque d’AVC par 20 %.

C’est un chiffre frappant qui peut aider à encourager les gens à cuisinier des repas sains qui contiennent de l’oignon. 

5. Graines de lin (pour les acides gras)

Le cerveau a besoin des acides gras pour fonctionner proprement : après tout, il se compose de 60 % de gras.

Vous pouvez obtenir des acides gras essentiels des aliments riches en oméga 3, qui aident à prévenir les AVC : tels que les graines de lin, les graines de chia et les noix.

6. Vin rouge (pour les antioxydants)

Du vin rouge en train de verser dans un verre, une autre bonne source des antioxydants qui amendent la récupération après un AVC.

Le resvératrol est un antioxydant qui se trouve dans les raisins rouges, qui attiraient beaucoup d’attention il y a des années. 

Maintenant, les dernières recherches trouvent que le resvératrol se rapporte à un moindre risque d’AVC.

Vous pouvez également consommer les raisins rouges pour obtenir le resvératrol, ou vous pouvez profiter d’un verre de vin rouge : mais prenez soin de consommer responsablement l’alcool. 

Il y a de nombreuses études qui montrent que la consommation de plus de deux boissons alcooliques par jour renversera tout avantage. 

Tenez la balance et visez un verre de vin rouge par jour.  

7. Saumon (pour la vitamine D)

Les aliments qui contiennent beaucoup de vitamine D, comme saumon, aident aussi à prévenir les AVC. 

La vitamine D fournit les avantages neuroprotecteurs, neuromusculaires et ostéoprotecteurs : ce qui implique que c’est bon pour le cerveau, les muscles et les os.   

Les aliments qui protègent le cerveau servent aussi à améliorer les efforts de prévenir les AVC. 

Trouvez une balance des aliments qui préviennent les AVC

Nous espérons que ces aliments qui préviennent les AVC vous inspirent à prendre la relève de votre santé. 

Il n’y a pas besoin de réviser tout votre régime à la fois.  Les changements lents et constants peuvent aider à développer les habitudes durables au lieu d’une façon tout ou rien. 

En choisissant les aliments plus sains, vous pouvez améliorer la santé et amoindrir les chances d’AVC. 

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt