Votre panier est vide.

9 aliments qui améliorent la récupération après un AVC (et pourquoi le BNDF compte beaucoup)

Un bouquet de fruits et légumes délicieux améliorent la récupération après un AVC.

Le régime exerce une telle influence sur la santé, en particulier pendant la récupération après un accident vasculaire cérébral (AVC).  Savoir les aliments justes qui aident à récupérer après un AVC vous rend capable à prendre les meilleures décisions qui aident le corps à guérir.   

Pourtant, on doit ajuster le régime avec caution.  Par exemple, certains survivants subissent les maladies antérieures, comme le diabète ou le cholestérol élevé, qu’on peut améliorer ou empirer selon les aliments consommés.  Alors, ne prenez pas les décisions radicales avec le régime avant de consulter un médecin ou un diététicien.   

Comment le régime peut aider la récupération après un AVC

Après avoir parcouru les derniers journaux scientifiques, nous avons trouvé que les meilleurs aliments aidant la récupération après un AVC sont ceux qui provoquent la production du facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF).

BDNF est une protéine qui soutient le développement des neurones et synapses du cerveau ; ce qui est crucial pour la neuroplasticité : le processus par lequel le cerveau se guérit après des blessures, comme les AVC.    

La neuroplasticité est la façon dont les patients récupèrent les capacités perdues et regagnent l’indépendance après un AVC.  Elle est activée par l’expérience et l’exercice, ce qui constitue la raison pour laquelle les thérapeutes demandent beaucoup de répétition en effectuant les exercices de rééducation.   

Tandis qu’on active la neuroplasticité avec l’expérience et l’exercice, on peut augmenter ces effets en consommant des aliments qui provoquent le BNDF

Pourtant, avant de changer votre régime, il faut consulter un médecin ou diététicien qui peut assurer que ces changements n’exacerbent pas des maladies antérieures ou des facteurs de risque d’AVC, comme le cholestérol élevé.  

Maintenant, abordons la liste d’aliments qui peuvent aider à amender la récupération après un AVC. 

Vous intéressez-vous à un livre d’exercices de récupération d’AVC en PDF ? Cliquez pour télécharger gratis notre livre électronique sur les exercices de récupération d’AVC.

Les meilleurs aliments qui provoquent la récupération après un AVC

Voici les aliments les plus sains, d’après les recherches cliniques, qui aident à provoquer la récupération après un AVC.

1. Graines de lin (acide alpha linolénique)

Les graines de lin sont une bonne ressource de l’acide alpha linolénique (ALA), un acide gras oméga-3 essentiel d’origine végétale, qu’il faut obtenir du régime : le corps ne peut pas le produire.

Un article de synthèse récent a souligné que l’ALA provoque le facteur neurotrophique dérivé du cerveau, ainsi que la neuroprotection et la neuroplasticité. 

L’ALA peut non seulement augmenter la récupération après un AVC, mais il peut aussi le prévoir : ce qui importe aux patients atteints d’AVC avec plus de risque d’en subir un autre. 

2. Saumon (EPA)

Du saumon grillé vous apportant des acides gras oméga-3 qui règlent les niveaux de BDNF et maintiennent la neuroplasticité vitale pour récupérer après un AVC.

On a montré que les acides gras oméga-3 aident à régler les niveaux de BDNF et maintenir la neuroplasticité : c’est pourquoi ils sont l’une des 7 meilleures vitamines pour la récupération après un AVC.

Cependant, obtenir les vitamines d’aliments est toujours mieux.  Les poissons gras comme le saumon contiennent l’oméga-3 EPA, dont le corps a besoin.  Quoique le corps produise du EPA tout seul, c’est encore une bonne idée d’augmenter le régime avec les choix naturels.   

3. Myrtilles (flavonoïde)

On a montré que les myrtilles améliorent les capacités cognitives, ce qui est probablement à cause de leurs flavonoïdes, connus pour provoquer le BDNF.  Si votre médecin vous a suggéré un régime pauvre en graisses afin de gérer les facteurs de risque d’AVC, comme le cholestérol élevé, les myrtilles peuvent constituer une bonne addition à votre régime. 

4. Grenade (antioxydants)

Tantôt à manger, tantôt à boire, les grenades contiennent beaucoup d’antioxydants puissants qui vous protègent du mal provenant des radicaux libres.  Suivant que le cerveau est plutôt sensible des altérations emportées par les radicaux libres, les grenades figurent principalement sur la liste des meilleurs aliments pour la récupération après un AVC. 

5. Tomates (lycopène)

bol de soupe à la tomate régime pour les patients victimes d'AVC

Les tomates sont devenues à la mode une fois qu’on a découvert qu’ils sont une source riche de l’antioxydant lycopène.  Parties de la scène, ils restent un bon choix pour le régime de patients atteints d’AVC. 

On a trouvé que le lycopène offre des avantages neuroprotecteur et réduit les effets des dommages du cerveau provenant des AVC ischémiques chez les rats.  

Il y a maintenant beaucoup de suppléments de lycopène, mais nous vous conseillons de les obtenir directement de la source : les tomates.  Si vous optez pour les soupes à la tomate, prenez soin d’éviter les types qui contiennent beaucoup de sucre ajouté.  

6. Les noix et les graines (vitamine E)

Les noix et les graines constituent une bonne source de vitamine E, un antioxydant qui se rapporte à une baisse cognitive plus faible avec l’âge.  Quoiqu’on ait besoin de plus d’études pour démontrer que la vitamine E aide directement la récupération après un AVC, elle a gagné sa place sur la liste parce que les avantages au cerveau sont clairs. 

7. Avocats (acide oléique)

La substance grise du cerveau, qui est responsable de traiter les informations, pour se mettre au point a besoin de l’acide oléique, dont les avocats sont une source excellente, ainsi que des antioxydants.      

Un article de synthèse a marqué que les antioxydants singuliers dans les avocats « peuvent se montrer efficaces en tant que neuroprotecteurs. »

Dégustez un quart d’avocat dans votre sandwich, salade ou frappé.

8. Haricots (magnésium)

Le magnésium agit comme un « neuroprotecteur considérable » dans divers modèles d’AVC chez les rats. Tandis qu’il faut plus de recherche pour démontrer les avantages pour la récupération après un AVC chez les humains, le magnésium mérite sa place sur la liste à cause du rôle qu’il joue en fonctions neuromusculaires.  

Les haricots sont une source excellente de magnésium, et on peut les incorporer dans le régime aux manières délicieuses, comme de houmous ou de la trempette aux haricots noirs. 

En savoir plus de l’huile de magnésium pour la récupération après un AVC

9. Vin rouge (polyphénol)

D’après les études, la consommation modérée d’alcool atténue le risque relatif de développer un AVC ischémique.  Cependant, ce n’est pas encore clair si cet avantage provient de l’alcool lui-même ou le vin rouge en particulier, qui contient un polyphénol bien connu nommé resvératrol.  

Une étude a révélé une augmentation considérable de la concentration de BDNF chez rats traités avec resvératrol, alors le vin rouge est bien placé sur la liste des aliments qui aident la récupération après un AVC.  Demandez à votre médecin si vous pouvez profiter d’un verre de vin par jour.     

Les aliments qu’on doit éviter pendant la récupération après un AVC

De lhuile dolive pour récupérer après un AVC.

Maintenant que vous savez les bons aliments pour la récupération après un AVC, discutons ceux que vous devez éviter

On doit limiter la consommation des graisses saturées et du sucre pendant la récupération après un AVC parce que les études montrent qu’ils réduisent le BDNF, la neuroplasticité et l’apprentissage.

Alors manger des graisses saturées et du sucre, en réduisant le BDFN, limite la capacité du cerveau à développer de nouvelles cellules cérébrales, ce qui s’oppose les objectifs de votre récupération.      

De plus, les graisses saturées et le sucre encouragent une prise de poids, qui est elle-même un facteur de risque d’AVC.

Les aliments qui contiennent les graisses saturées comprennent les produits laitiers, la viande rouge, les repas transformés et l’huile de palme : essayez de les éviter.

On peut rencontrer des difficultés à éviter le sucre parce qu’il se cache sous des noms différents, jus de canne évaporé, sirop de maïs et sirop de riz brun. Si vous n’êtes pas sûr d’un ingrédient, il n’est pas probablement frais. 

On peut donner au cerveau une meilleure chance de récupération en limitant la consommation de ces aliments. 

Le « régime MIND » pour patients atteints d’AVC

Une femme à pleine sourire vous offre une pomme de terre pour exemplifier le régime MIND qui aidera votre récupération après un AVC.

Tout le monde a ses propres besoins diététiques pendant la récupération après un AVC, et le régime MIND figure principalement parmi ceux qu’on conseille. 

On a démontré cliniquement que le régime MIND améliore la récupération après un AVC. Il combine les régimes méditerranéens et DASH, qu’on a également montrés efficaces pour protéger contre des maladies neurodégénératives et beaucoup d’autres.     

De plus, le régime MIND est simple : il encourage la consommation de 10 aliments, tandis que 5 sont découragés. 

Pour aider le cerveau, les aliments que vous devez consommer selon le régime MIND sont :

  1. Légumes verts à feuilles
  2. Tous les autres légumes
  3. Baies
  4. Noix
  5. Huile d’olive
  6. Céréales complètes
  7. Poisson
  8. Haricot
  9. Poulet
  10. Vin

Cette liste ressemble aux meilleurs aliments pour la récupération après un AVC ci-dessus !

Les aliments que, d’après le régime MIND, on doit éviter sont :

Beurre et margarine

  1. Fromage
  2. Viande rouge
  3. Aliments frits
  4. Pâtisseries et bons bons

Ce régime sert aussi à limiter d’autres facteurs de risque d’AVC comme l’arthrose et l’obésité. 

Ce qu’on doit considérer en choisissant le meilleur régime pour patients atteints d’AVC

Finalement, il faut consulter un médecin avant de modifier votre régime. 

Quoiqu’on ait monté ce que les aliments sur cette liste améliorent le cerveau et le corps dans quelque façon, tout le monde est différent.  Votre médecin peut apprécier vos maladies antérieures et assurer que les changements sont sûrs. 

À la fin, nous espérons que vous avez profité de ces conseils de régime délicieux pour vous aider à récupérer après un AVC.  Bon appétit !

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt