Votre panier est vide.

AVC gauche : les effets secondaires, les traitements et la récupération

Après un accident vasculaire cérébral (AVC) gauche, on peut optimiser la récupération en comprenant les effets secondaires singuliers qui peuvent arriver. 

Quoique tous les AVC diffèrent, il y a des effets secondaires courants dont les chances sont plus élevées au cas d’un AVC gauche.   Ci-dessous, vous apprendrez ces effets secondaires et des méthodes de récupération qui vous aident à rétablir les fonctions perdues.  Allons-y.

Comprendre l’AVC gauche

D’abord, il faut comprendre de quoi il s’agit dans un AVC et comment on le traite. 

Un AVC survient quand le flux sanguin du cerveau, soit se bouche (AVC ischémique), soit se rompe (AVC hémorragique).   

AVC ischémique vs hémorragique

Puis les cellules du cerveau, subissant un manque d’oxygène que le sang leur apporte autrement, peuvent mourir, et à cet égard on tient toujours les AVC pour les urgences médicales.   

Lors de l’arrivée à l’hôpital, les médecins peuvent restaurer le flux sanguin au cerveau, soit en administrant des médicaments qui dissolvent le caillot (au cas d’un AVC ischémique), soit avec une chirurgie.  

Après avoir déterminé la cause de l’AVC, on commence immédiatement la récupération pour restaurer les fonctions et traiter des effets secondaires qui peuvent arriver.

Vous intéressez-vous à un livre d’exercices de récupération d’AVC en PDF ? Cliquez pour télécharger gratis notre livre électronique sur les exercices de récupération d’AVC.

Les effets secondaires d’un AVC gauche

Alors, qu’est-ce que c’est les effets secondaires d’un AVC gauche ?

Avec les effets secondaires typiques, voici ceux qui sont particuliers aux AVC gauches :

Hémiplégie ou hémiparésie : Affaiblissement du côté droit

Un AVC gauche affaiblit souvent le côté droit du corps.  L’hémiplégie décrit une paralysie d’un côté du corps (en ce cas, le droit) tandis que l’hémiparésie y implique un affaiblissement.

Aphasie : Difficultés de langage

Vu que l’aire de Broca (responsable du traitement du langage) se trouve dans l’hémisphère gauche du cerveau, les survivants d’AVC gauche peuvent subir des troubles de langage, comme aphasie. 

Il y a de nombreux types d’aphasie et travailler avec un orthophoniste importe pour les diagnostiquer précisément et prévoir un traitement. 

Il y a aussi des troubles de paroles hors du genre d’aphasie, comme l’effet secondaire qui s’appelle l’apraxie de la parole…

Apraxie de la parole : Troubles de communication

L’apraxie est une maladie qui affecte le contrôle des muscles.  Au cas d’apraxie de la parole, il arrive des troubles à contrôler les muscles autour de la bouche, qui engendrent des difficultés à articuler les sons et les paroles. 

Bien que l’esprit sache ce qu’il veut dire, on ne peut pas réussir à former les paroles par la bouche.  Alors, il s’agit d’un problème moteur, pas de langage.

Dysphagie : Difficultés à déglutir

La dysphagie est une maladie qui ressemble aux troubles de langage et consiste en troubles à déglutir.  Un orthophoniste peut aider à rétablir ces capacités en effectuant des exercices de l’entrainement moteur.

Troubles cognitifs : Difficultés de la mémoire et à résoudre des problèmes

La mémoire et la cognition sont effectuées partout le cerveau.  Alors, les troubles de la mémoire ou à résoudre des problèmes peuvent être emportés par un AVC droit ou un AVC gauche.   

Cependant, on peut constater que les AVC gauches emportent plus fréquemment les troubles de la mémoire verbale actuelle.

Hémianopsie homonyme : La perte d’un côté du champ visuel

moitié droite du champ visuel manquant après un AVC sur le côté gauche du cerveau

Tout comme la cognition, la vue est effectuée partout le cerveau, alors les patients d’un AVC gauche ou droit peuvent subir pareillement des troubles de la vue. 

Cependant, les AVC gauches emportent des troubles du côté droit du champ visuel.  Hémianopsie homonyme, par exemple, entraine la perte du côté droit complet du champ visuel de chaque œil. 

Il y a plus d’effets secondaires qui peuvent suivre un AVC, mais ceux qu’on a dressés ci-dessus sont les plus courants chez AVC gauche. 

Les méthodes de rééducation pour récupérer après un AVC gauche

Maintenant que vous comprenez les effets secondaires, qu’est-ce qu’on doit faire pour rétablir les fonctions ?

Voici les meilleures méthodes pour récupérer après un AVC gauche :

  • Physiothérapie. Effectuer des exercices de rééducation d’AVC peut aider à traiter l’hémiparésie, l’hémiplégie ou à améliorer la mobilité du côté droit affecté.  On peut s’y engager pendant les thérapies hospitalières ou ambulatoires.  Une fois rentrés au domicile, les patients peuvent continuer de s’exercer en utilisant des appareils comme le FitMi de Flint Rehab, qui encourage le haut niveau de répétition nécessaire pour obtenir des résultats. 
  • Orthophonie. Travailler avec un orthophoniste peut vous aider à surmonter l’aphasie ou d’autres effets secondaires qui se rapportent au langage. 
  • Thérapie cognitive. Tout comme le mouvement et la parole, on peut améliorer la fonction cognitive en effectuant des exercices de thérapie cognitive pour patients d’AVC.
  • Thérapie visuelle. Si vous subissiez des troubles de la vue, vous pourriez travailler avec un optométriste pour obtenir des équipements adaptés comme les lunettes.  Vous pouvez également consulter un spécialiste de la restauration de la vue pour déterminer s’il y a des moyens naturels pour améliorer votre vue. 
  • Psychothérapie. Les effets d’un AVC peuvent être accablants et souvent suscitent une dépression.  Assister aux causeries thérapeutiques peut être utile pendant cette période transformatrice.   

Dans la récupération, il s’agit d’utiliser la répétition afin qu’on active la neuroplasticité pour recâbler le cerveau, et on obtient les meilleurs résultats, de toutes ces méthodes, en s’exerçant assidûment.

La récupération après un AVC gauche

Les AVC gauches emportent souvent les troubles qui se rapportent au langage et aussi les troubles physiques du côté droit du corps. 

Les patients peuvent profiter en assistant à la physiothérapie et l’orthophonie pour aider à restaurer ces fonctions.  

Tous les AVC diffèrent, et il s’ensuit que chaque récupération agit pareillement.  Tandis que ces conseils fournissent une carte générale pour récupérer, les patients doivent encore apprendre les autres effets secondaires d’AVC qui peuvent aussi arriver.

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Dès que là, le lundi vous recevrez notre lettre d’information contenant 5 articles sur la récupération d’un accident vasculaire cérébral (AVC).  

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt