Votre panier est vide.

Les exercices de rééducation de tout le corps : comment récupérer la mobilité au domicile après un AVC

Une thérapeute avec l’air d’une instructrice de yoga fait une petite pause pour boire une bouteille de l’eau et vous accueillir aux exercices de rééducation après un AVC.

Il importe d’effectuer les exercices de rééducation après un AVC afin qu’on puisse améliorer la mobilité.  En effet, un programme d’exercice habituel est une de meilleures façons de poursuivre la récupération après être sorti de la rééducation hospitalière.

Cet article montre de nombreux exemples d’exercices de tout le corps conçus que les survivants d’AVC puissent les effectuer au domicile.  Chaque section a aussi sa propre vidéo où les thérapeutes agréés vous montreront les exercices dont vous pouvez suivre les étapes.  Soit pour récupérer d’une paralysie, soit pour mettre au point les capacités motrices, cet article contient quelque chose pour tous.  

Les liens ci-dessous vous emmèneront aux sections correspondantes :

Comment ajuster les exercices de rééducation à vos capacités

Avant de commencer, il importe de savoir comment ajuster les exercices de rééducation à vos capacités : parce que, par exemple, les survivants subissant une paralysie ont des besoins qui diffèrent de ceux qui retenaient plus de leurs mobilités.   

Au début, si vous ne pouvez pas bouger le côté affecté, vous pouvez également encourager la récupération avec les exercices passifs, qui signifie aider vos membres à effectuer les mouvements : soit en vous servant du côté indemne, soit avec l’aide d’un soignant ou thérapeute.   

Les exercices passifs avancent la récupération en activant la neuroplasticité : le mécanisme employé par le cerveau pour se guérir après des blessures.  Ça, c’est la clé de la récupération.  

Les survivants d’AVC qui ont la capacité d’effectuer partiellement des mouvements, et qui veulent s’améliorer encore, peuvent opter pour les exercices actifs : où on effectue les mouvements tout seul et sans de l’aide. 

Dans les deux cas, la neuroplasticité est toujours la clé : et on peut l’encourager en effectuant ces exercices à répétition très élevée. 

La répétition est la façon dont le cerveau interprète les besoins d’une fonction, et il se recâble ainsi.  La pratique rend parfait, et vous constaterez que les résultats arrivent plus vite en s’exerçant tous les jours qu’une fois par semaine.

Maintenant, abordons les exercices de tout le corps d’une façon de bas vers le haut, commençant par les jambes. 

Les exercices des jambes

Suivez ces exercices des jambes présentés par Liliana, un doctorat en physiothérapie, dans notre vidéo YouTube ci-dessus.

Les exercices de rééducation de la jambe peuvent améliorer la démarche et l’équilibre de survivants.  L’entrainement des jambes peut aussi réduire le risque de tomber, ce qui compte beaucoup aux survivants d’AVC.

Déplier les jambes

La physiothérapeute assise déplie la jambe gauche en faisant l’exercice.
La physiothérapeute assise déplie sa jambe gauche en faisant l’exercice.

Asseyez-vous.  Puis dépliez une jambe, la mettant en parallèle au sol devant vous, et évitez de bloquer le genou. Ensuite, laissez tomber lentement le pied, le remettant au sol.  Répétez-le, alternant les deux jambes, pour un total de 20 répétitions (10 par jambe).    

La marche assise

La physiothérapeute assise se pose pour commencer l’exercice.
La physiothérapeute assise se pose pour commencer l’exercice.

Asseyez-vous, et levez une jambe vers la poitrine, puis remettez-la sur le sol.  Répétez-le, alternant les jambes, pour un total de 10 répétitions.

Exercice de dorsiflexion de la cheville

La physiothérapeute assise, les jambes croisées droite sur gauche, se pose pour vous montrer le commencement de l’exercice.
Maintenant, la physiothérapeute fléchit le pied vers le tibia avec l’aide de la main.

Les patients atteints d’AVC qui subissent le pied tombant (des troubles de dorsiflexion) profiteront largement de cet exercice.  Commençant par la jambe affectée, croisez-la sur la cuisse opposée et fléchissez le pied vers le tibia : ce type de mouvement s’appelle une dorsiflexion.  Au cas où vous manqueriez de capacité à le faire, servez-vous de la main pour aider à accomplir le mouvement du pied, rendant ainsi l’exercice passif.  

Voir tous les exercices de rééducation qui visent les jambes

Vous intéressez-vous à un livre d’exercices de récupération d’AVC en PDF ? Cliquez pour télécharger gratis notre livre électronique sur les exercices de récupération d’AVC.

Les exercices de l’équilibre et du noyau

Dans notre vidéo YouTube ci-dessus, Cassie, une physiothérapeute, montre les exercices de rééducation visant le noyau afin d’améliorer l’équilibre.  Ces exercices développent aussi le noyau lui-même et réduisent le risque de tomber. 

Torsions

La physiothérapeute assise se tourne le torse vers la gauche en gardant le dos droit.

Cet exercice est utile, quelle que soit votre capacité.  Assis, placez la main droite sur l’extérieur de la cuisse gauche.  Puis, gardant le dos droit, utilisez le bras pour aider à tourner le torse vers la gauche.

Tenez-vous à déclencher le mouvement au noyau, pas aux bras, et à éviter la douleur : ne vous tournez pas trop et bougez doucement.  Puis remettez-vous au centre et répétez-le 15 fois.

Enlever le genou à la poitrine

La physiothérapeute allongée tire le genou gauche à la poitrine.

Les deux exercices suivants exigent quelque force du noyau.  Si le bas du dos s’enlève au-dessus du sol, sautez ces mouvements jusqu’à ce que vous soyez prêt. 

Allongez-vous confortablement sur le dos, et serrez le genou droit contre la poitrine.  Puis retournez la jambe au sol.  Faites de votre mieux à déclencher le mouvement au noyau, pas aux jambes.  Répétez-le 10 fois en alternant les jambes.

Taper les orteils

La physiothérapeute allongée plie les genoux à 90 degrés pour vous montrer le début de l’exercice.

Allongez-vous sur le dos, puis soulevez les jambes et pliez les genoux à 90 degrés. Ensuite, approchez la jambe gauche au sol, le tapotant doucement avec le pied.  Enfin, remettez la jambe à sa position pliée en utilisant des muscles du noyau. 

Maintenez les genoux pliés à 90 degrés pendant la durée de l’exercice et assurez-vous de déclencher le mouvement au noyau, pas aux jambes.  Si le bas du dos s’enlève au-dessus du sol, sautez ces mouvements jusqu’à ce que vous ayez plus de force.   

Voir tous les exercices de rééducation après un AVC qui visent le noyau

Les exercices des bras

Voir Barbara, une ergothérapeute, montre ces exercices des bras dans notre vidéo YouTube ci-dessus.

Les exercices des bras sont particulièrement utiles pour restaurer la capacité à effectuer les activités habituelles, comme s’habiller et utiliser la toilette. Assurez-vous de les incorporer à votre régime quotidien.   

Faire des cercles avec une bouteille sur une table

L’ergothérapeute, serrant une bouteille entre les doigts, la pousse vers la gauche de la table.
Maintenant, l’ergothérapeute pousse la bouteille vers le côté droit.

Entrelacez vos doigts autour d’une bouteille et reposez les mains et poignets sur la table.  En utilisant des deux côtés du corps, cet exercice devient un mouvement bilatéral, qui sert tant la rééducation vu qu’il stimule les deux côtés du cerveau.

En gardant la bouteille serrée entre les doigts, commencer à faire des mouvements circulaires.  Vous pouvez employer le bras indemne pour aider l’un affecté à compléter ces mouvements.  Faites lentement 10 cercles contrôlés.  

Plier le bras sans poids

Coude à table, l’ergothérapeute enlève doucement la main droite.
La main élevée, l’ergothérapeute fait une pause pour vous montrer le sommet de l’exercice.

Commencez par poser le coude sur la table et pliez le bras à 90 degrés vers le haut.  Ensuite, levez le bras juste un peu, puis relâchez-le un peu et répétez-le 10 fois. 

Le mouvement vers le haut exerce le biceps, tandis que celui vers le bas exerce le triceps.  Puisque le poids est absent, cet exercice n’a pas l’intention d’agrandir la force, mais plutôt de stimuler le cerveau et d’activer la neuroplasticité.   

Ouvrir les bras

L’ergothérapeute, assise au bout d’un lit, serre une bouteille à main en gardant les poignets tout devant pour vous montrer le début de l’exercice.
L’ergothérapeute, assise au bout d’un lit, serre une bouteille à main en gardant les poignets tout devant pour vous montrer le début de l’exercice.

Pour effectuer notre dernier exercice des bras, tenez une bouteille de l’eau dans la main affectée et gardez les coudes serrés contre les côtés.  Puis ouvrez les bras, les coudes toujours serrés, afin que les poignets s’étendent aux côtés.  Enfin, remettez les membres au centre et répétez-le 10 fois.    

Voir tous les exercices de rééducation qui visent les bras

Les exercices des épaules

Les exercices de rééducation qui visent les épaules peuvent servir à améliorer les maladies douloureuses comme la subluxation de l’épaule et l’épaule gelée.

Effectuer soigneusement ces exercices importe parce que l’épaule est une articulation particulièrement vulnérable aux blessures.  Ne vous exercez jamais au point de douleur, et consultez votre médecin avant de les commencer tout seul au domicile.

S’appuyer et soutenir

Assise, l’ergothérapeute s’appuie sur le bras affecté en se servant de l'indemne pour aider à soutenir son corps.

Dans cet exercice passif, on commence assis au bord d’un lit ou canapé.  Appuyez-vous doucement sur le bras affecté, près de votre côté, et servez-vous de la main indemne pour stabiliser le coude affecté.      

Puis appuyez-vous plus fort, avec plus de poids.  Vous devrez vous sentir un léger étirement du côté affecté.  S’il vous est bon, tenez-vous-y pour 10 seconds, puis relâchez-vous et remettez-vous au centre.  Répétez-le avec l’autre côté pour un total de trois séries.    

Évitez toujours les douleurs en faisant des exercices. 

Pousser une bouteille sur le côté d’une table

L’ergothérapeute pousse une bouteille de l’eau au côté de la table en se servant du dos de la main.

Cet exercice et plus actif.  Commencez par poser une bouteille d’eau sur la table.  Puis, poussez-le latéralement à travers la table avec le dos de la main.  La table traversée, utilisez le devant de la main pour remettre la bouteille à sa position originale.   

Évitez d’enlever les épaules pendant ces exercices, ce qui constitue un mouvement synergique qui doit diminuer en tant que la mobilité s’améliore. 

Pousser une bouteille devant sur une table

L’ergothérapeute pousse une bouteille de l’eau devant sur la table.

Cet exercice ressemble au dernier, mais, au lieu de pousser latéralement la bouteille, on la pousse devant.  Répétez-le, remettant toujours la bouteille à sa position originale, et gardez les poignets serrés contre la table afin d’éviter d’enlever les épaules. 

Voir tous les exercices de rééducation qui visent les épaules

Les exercices des poignets, mains et doigts

Dans notre vidéo YouTube ci-dessus, Barbara, une physiothérapeute, vous montre des exercices des mains qui sont utiles à la récupération après un AVC.  On vous offre aussi des descriptions écrites ci-dessous. 

On fournit plus d’exercices des mains que d’autres groupes musculaires, parce que la fonction de la main peut s’avère obstinée et lente à rétablir : ce qui rend plus importants la constance et un niveau de répétitions élevé.   

Les trois premiers exercices sont passifs, parfaits pour tout le monde qui ne peut pas bouger la main ; et si vous avez déjà quelque mobilité, ils vous serviront bien comme un échauffement.   

Étendre la surface de la main

Si vos doigts sont courbés ou votre main est serrée en poing, commencez par placer la main sur la cuisse, ou une boule d’exercice, et puis ouvrez-les.  Cette activité aidera à prévoir ou réduire les contractures et à stimuler le cerveau.  Essayez de la faire tout au long de la journée, pas juste pendant les exercices de rééducation. 

Jamais n’étendez la main au point de douleur. 

Plier le poignet

L’ergothérapeute plie le poignet affecté en haut en se servant de la main indemne.
Maintenant, elle la plie en bas pour compléter l’exercice.

Posez la main affectée sur la table, paume vers le bas.  Servez-vous de la main indemne pour glisser l’autre vers la gauche, puis vers le droit.  Tenez-vous à déclencher ce mouvement avec le poignet. Répétez-le lentement pour un total de 10 répétitions. 

Glisser le poignet

L'ergothérapeute pose la main gauche sur la table, paume en bas, pour commencer l'exercice.
En se servant de la main indemne, elle glisse la affectée vers l'extérieur de la table.

Posez la main affectée sur la table, paume vers le bas.  Servez-vous de la main indemne pour glisser l’autre vers la gauche, puis vers le droit.  Tenez-vous à déclencher ce mouvement avec le poignet. Répétez-le lentement pour un total de 10 répétitions. 

Plier le poignet

Bouteille à main affectée, l'ergothérapeute y tient une bouteille d'eau en se servant de l'indemne pour soutenir la poignet.
Maintenant elle plie le poignet, enlevant la bouteille vers le haut.

D’abord, serrez une bouteille d’eau à la main affectée, utilisant l’une indemne pour soutenir le bras.  Puis laissez le poignet délasser vers le bas.  Ensuite, et remettez-le vers le haut et répétez-le 10 fois. 

La bouteille d’eau ajoute du poids à cet exercice, alors, s’il s’avère nécessaire, vous pouvez l’omettre jusqu’à ce que votre force et mobilité soient assez récupérées.    

Rouler la main

Le dos de la main affectée à table, portant une bouteille de l'eau, l'ergothérapeute vous montre le début de l'exercice.
L'ergothérapeute fait enrouler les doigts autour de la bouteille pour effectuer l'exercice.

Posez une bouteille d’eau dans la main affectée et enroulez les doigts autour.  Puis relâchez votre prise et répétez-le 10 fois.  

Faire tourner le stylo (supérieur)

En se servant des doigts affectés, la ergothérapeute serre une stylo placé sur la table.
L'ergothérapeute commence a fait tourner le stylo, effectuant ainsi cet exercice difficile.

Les exercices de la main peuvent se révéler difficiles pour les patients atteints d’AVC, parce qu’ils ont une tendance d’y subir des troubles de la motricité.  Au fil du temps, la spasticité de la main doit diminuer et la mobilité s’améliorer. 

Quand vous êtes prêts, essayer de faire cet exercice de rééducation avancé.  Faire tourner un stylo avec les doigts affectés, ce qui peut s’avère très difficile, alors, seulement au cas où vous ne soyez pas frustré, continuez-le. 

Voir tous les exercices de rééducation qui visent la main

Les exercices de rééducation visant la paralysie après un AVC

Pour récupérer après une paralysie provenant d’un AVC, on se tourne vers des exercices passifs.  Ces exercices impliquent des mouvements avec des membres affectés : soins avec de l’aide d’un soignant, soit en se servant du côté indemne.  

Vous pouvez concevoir vos propres exercices de rééducation à tout moment en y incorporant les mouvements passifs présentés dans ce guide. 

Vous trouverez ci-dessous des exercices de rééducation spécifiques à la récupération d’une paralysie provenant d’un AVC.  

Enlever et relâcher la paume (main)

L'ergothérapeute commence l'exercice avec la main à table, paume en bas.
Maintenant, elle renverse la main avec l'aide de sa main indemne.

Posez le dos de la main affectée sur la table, puis servez-vous de la main indemne pour aider à renverser la main.  Répétez le mouvement, dans les deux sens, 10 fois. 

Tandis que cet exercice peut avoir un air simple, il stimule encore le cerveau et il encourage la neuroplasticité.  Au cas où la main ne puisse pas bouger, il fonctionne bien à promouvoir la récupération. 

Appuyer sur une canne (bras)

Assise au bout d'une chaise, l'ergothérapeute s'appuie sur une canne à côté d'elle.

Saisissez une canne avec la main indemne et posez-y la main affectée sur le dessus.  Puis appuyez lentement et doucement sur la canne : vous devrez vous sentir un léger étirement dans le bras affecté.  Tenez cette pose pour 3 secondes, puis relâchez-la et remettez-vous au centre.  Répétez-le 5 fois. 

Cet exercice de rééducation à la suite d’un AVC aide à stimuler le côté affecté ainsi que la capacité à soutenir du poids.  Vous pouvez l’effectuer pendant votre régime quotidien et tout au long de la journée lorsque vous êtes assis et à portée d’une canne. 

S’allonger et tourner (noyau)

Allongée, les genoux à 90 degrés, la physiothérapeute vous montrer le commencement de l'exercice.
Maintenant, elle laisse tomber les genoux à son côté en tournant le torse.

Vous aurez besoin de l’aide d’un soignant pour effectuer cet exercice de rééducation. 

Commencez par vous allonger sur le dos et plier les genoux à 90 degrés de façon que les pieds sont plats contre le sol.  Puis, laissez les genoux tomber à droit et tournez le torse pour les aider à baisser.  Enfin, enlevez les genoux, les remettants à leur position originale et répétez-le avec l’autre côté.  

Voir plus d’exercices de rééducation après une paralysie provenant d’un AVC

Combien de répétitions sont idéales ?

L’évidence montre que, chez les récupérations après un AVC, les meilleurs résultats arrivent en tant qu’on s’exerce.  Alors, les exercices au domicile faits entre les séances avec un thérapeute importent.  Mais, combien d’exercices ?

Les survivants d’AVC effectuent en moyenne 32 répétitions par séance de thérapie typique, ce qui ne suffit pas et rend la technologie de rééducation au domicile plutôt utile. 

Par exemple, le FitMi thérapie au domicile de Flint Rehab est un appareil qui transforme 40 exercices de rééducation classique en jeu engageant : aidant les survivants d’AVC à accomplir en moyenne 400 répétitions dans une demi-heure.

Une graphique montrant la quantité de répétitions effectués par survivants en traitements conventionnels, à 32 par demi-heure, et en utilisant le FitMi, à 400 répétitions par demi-heure.

*Selon les moyennes d’une étude avec 22 survivants d’AVC.  Les valeurs des traitements conventionnels sont citées d’après cette étude.

Cette croissance est aussi plutôt modérée.  Certains patients avaient effectué plus de 1,600 répétitions dans cette demi-heure. Pouvez-vous imaginer combien de mouvement vous pouvez récupérer avec autant de stimulation habituelle ?

Par exemple, parcourez l’histoire de la réussite de Ron avec le FitMi, où il a rétabli quelque mouvement du bras paralysé après juste trois semaines avec le FitMi.

Au début, il a constaté que son bras avait tressailli, ce qui peut ne sembler pas grand-chose aux yeux d’un spectateur ; mais tout survivant d’AVC qui éprouvent une paralysie connaît la signifiance des petits mouvements incrémentaux.   

Concevez votre propre programme d’exercices de rééducation après un AVC

Soit en utilisant la technologie de la rééducation, comme le FitMi, soit en profitant de nos vidéos YouTube d’exercices de rééducation après un AVC, faites de votre mieux à effectuer quotidiennement les exercices à répétition très élevée. 

Si vous avez un manque complet de mouvement, vous pouvez effectuer les exercices passifs : ce qui aide à stimuler le cerveau et à encourager la récupération.  Si vous avez déjà la capacité à bouger, vous pouvez effectuer des exercices actifs pour encourager de meilleurs résultats.    

Si vous intéressez-vous à une version de cette guide, magnifiquement illustrée, téléchargez gratis notre livre électronique ci-dessous : il contient tous ces exercices et d’autres encore. 

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt