Votre panier est vide.

Les sept meilleures vitamines pour récupérer après un AVC selon les dernières preuves cliniques

Les vitamines qui aident la récupération après un AVC peuvent augmenter la santé du cerveau, mais il faut reconnaitre qu’aucune seule pilule ne convient à tout le monde. 

Il se peut que les compléments alimentaires qui augmentent la récupération d’une personne ne servent qu’à empirer celle d’une autre.  Pour s’en désabuser, il importe de comprendre pourquoi certaines vitamines peuvent menacer votre santé.   

Ensuite, nous présenterons une liste actualisée des meilleures vitamines pour augmenter la récupération après un AVC. 

Ne prenez les compléments alimentaires qu’avec une prudence extrême. 

Avant d’aborder la liste de vitamines et compléments alimentaires qui se rapportent à l’amélioration de la récupération après un AVC, selon les études, il faut vous avertir de procéder avec une prudence extrême. 

Il faut absolument consulter un médecin avant d’augmenter votre régime avec des aliments supplémentaires, dont certains peuvent contrarier les médicaments, empirant votre santé et entrainant d’autres maladies.  

Une signe d'avertissement pour marquer qu'il faut toujours consulter un médecin avant de changer le régime.  Par exemple, il faut savoir éviter le ginko biloba si on a subi un AVC hémorragique, parce que cet anticoagulant naturel peut alors augmente la chance d'un second AVC.

Par exemple, le ginko biloba est une herbe dont on profite pour prévoir les AVC ischémiques (le type d’AVC provenant d’un caillot) parce qu’il est un anticoagulant naturel. 

Portant, il peut aussi augmenter le risque d’un second AVC pour personnes qui ont déjà subi un AVC hémorragique (provenant d’un saignement).  De plus, d’autres troubles peuvent arriver si vous prenez déjà des anticoagulants. 

D’autres compléments alimentaires qui montrent des propriétés anticoagulantes naturelles comprennent : curcuma, gingembre, poivre de Cayenne, vitamine E, ail, cannelle, cassia, extrait de pépins de raisin, oméga 3 et bromélaïne.

Maintenant, commençons la liste des meilleurs compléments et vitamines pour récupérer après un AVC. 

Vous intéressez-vous à un livre d’exercices de récupération d’AVC en PDF ? Cliquez pour télécharger gratis notre livre électronique sur les exercices de récupération d’AVC.

Les meilleures vitamines pour récupérer après un AVC selon la science

D’après la recherche clinique pertinente, voici les meilleurs compliments alimentaires et vitamines pour récupérer après un AVC :

1. La vitamine D

D’après les études, la vitamine D est l’une des meilleures vitamines pour récupérer après un AVC.  

Les faibles taux de vitamine D se rapportent aux pires résultats à la suite d’un AVC ischémique, qui constituent 87 % de tous les AVC aux États-Unis.  De plus, une carence en vitamine D se rapporte aux facteurs de risque d’AVC, tels que l’hypertension artérielle, l’obésité et le diabète (source : Current Opinion in Clinical Nutrition and Metabolic Care)

Heureusement, après avoir pris des compléments qui contiennent de la vitamine D, « il y a une amélioration considérable des résultats d’un AVC après 3 mois »  (source : Journal of Clinical and Diagnostic Research)

Obtenir assez de vitamine D peut aussi emporter des avantages neuroprotecteurs, neuromusculaires et ostéoprotecteurs, qui peuvent aussi affaiblir les atteintes cognitives et fonctionnelles après un AVC (source : Current Drug Targets)

En remplissant la dose quotidienne de vitamine D, vous pouvez amoindrir le risque de subir un autre AVC tout en aidant la récupération du cerveau. 

Comment obtenir naturellement la vitamine D :

Le corps a la capacité à produire la vitamine D, autrement la vitamine du soleil, en se servant quotidiennement de la lumière du soleil.  Comme toujours, soyez prudent en vous exposant au soleil pendant les heures de pointe (après 10 h et avant 16 h) quand les rayons de soleil sont plus forts.

Si vous ne pouvez pas vous exposer au soleil à cause de restrictions médicales (telles qu’un risque élevé de développer le cancer de la peau), vous pouvez la consumer avec les aliments qui en contiennent pleinement : tels que les poissons-graisses, du fromage et les jaunes d’œufs. 

Sommaire

Une carence en vitamine D se rapporte aux pires résultats après un AVC, tandis qu’en prendre les compléments se rapporte aux meilleurs résultats

2. Les probiotiques

Les probiotiques ne contiennent pas des vitamines ni des minéraux, mais plutôt les bonnes bactéries contenues dans votre microbiome : les 100 billions de microbes qui résident dans votre estomac.  

Les bactéries qui habitent dans le corps jouent un rôle important : ils ont même leur propre système nerveux qui s’appelle le système nerveux entérique.  

Grâce à cet écosystème intérieur, les bactéries dans l’estomac peuvent communiquer au cerveau par l’axe intestin-cerveau : c’est dire la communication dans les deux sens (source : Annals of Gastroenerology).

Puisque la santé de l’estomac joue un rôle clé dans celle du cerveau, les probiotiques figurent ainsi sur la liste des meilleurs compléments alimentaires pour récupérer après un AVC. 

Comment obtenir naturellement les probiotiques :

Les meilleurs aliments du côté de probiotiques comprennent les aliments fermentés comme le yaourt, le kéfir, le tempeh, le kimchi et le miso.

Sommaire

Il faut de bonnes bactéries pour soutenir le microbiome, qui influence la santé du cerveau par l’axe intestin-cerveau. 

3. La vitamine B12

Une carence en vitamine B12 se rapporte à un type d’inflammation qui endommage les vaisseaux sanguins, ce qui peut entraine des dépôts excédentaires qui dérangent le flux sanguin.  S’il se passe dans une artère dans le cerveau, il peut aussi mener à un AVC (source : VeryWell Health).

Obtenir la vitamine B12 par compléments alimentaires peut augmenter la récupération après un AVC en aidant la fonction et le progrès du cerveau et des cellules cérébrales (source : Viatcheslav Wlassoff, PhD).

Elle encourage aussi la neuroplasticité, c’est dire la capacité du cerveau à se recâbler, développant de nouveaux chemins neuronaux et réarrangeant ceux qui existent.   

Comment obtenir naturellement la vitamine B12 :

On trouve la vitamine B12 dans les produits animaux comme les poissons, de la viande, les poulets, les œufs et du lait.  Si vous avez une histoire de facteurs de risque d’AVC, comme un cholestérol élevé ou athéroscléroses, tenez-vous à ne consommer que les protéines maigres tels que les poissons ou poulets.

Sommaire

La vitamine B12 fournit les supports essentiels à la santé du cerveau et des vaisseaux sanguins. 

4. La vitamine B3 (niacine)

La vitamine B3, autrement la niacine, peut encourager la récupération des fonctions du cerveau après un AVC pour deux principales raisons :     

En premier lieu, la niacine se rapporte directement à la neuroplasticité, qui est le principal mécanisme de récupération après un AVC.  Deuxièmement, on a prouvé que la niacine améliore les niveaux des bons cholestérols, qui sont statistiquement faibles chez les survivants d’AVC (source : MedicineNet)

Quoique les experts n’aient pas encore établi entre les niveaux des bons cholestérols et la récupération après un AVC, réduire le risque d’un second AVC est un accomplissement considérable. 

Comment obtenir naturellement la niacine :

On peut trouver la vitamine B3 dans le thon, le poulet, la dinde et le saumon, ainsi que les aliments végétariens comme les cacahuètes et le riz brun.   

Sommaire

La vitamine B3 se rapporte positivement à la neuroplasticité, qui est le mécanisme menant la récupération après un AVC.   

5. Le DHA (l’acide docosahexaénoïque)

Le DHA est un acide gras oméga-3 qui est critique à la santé du cerveau.  Tandis que les oméga-3 ne sont pas des vitamines, ils figurent encore sur la liste parce qu’ils fournissent des effets positifs à la récupération.   

Le DHA est aussi critique à la croissance du cerveau de tout-petits et pour maintenir les fonctions du cerveau habituelles dans les adultes.  Certaines études suggèrent que le DHA peut réduire des facteurs de risque d’AVC tels que l’hypertension artérielle et l’arthrose (source : Pharmacological Research)

Un signe d'avertissement pour marquer que l'huile de poisson et contre-indiquée avec certains anticoagulants.

Marquez que l’huile de poisson est contre-indiquée avec certains anticoagulants, comme le Warfarin.  Consultez votre médecin pour voir si ce complément est sûr pour vous (source : Annals of Pharmacotherapy)

Comment obtenir le DHA :

DHA est un acide gras essentiel, c’est dire que le corps ne peut pas le produire tout seul : il faut l’obtenir du régime (ou de compléments). 

Les poissons gras, comme le saumon, contiennent les quantités saines de DHA.  Si vous vous engagez à un régime sain, considérez de prendre de l’huile de poisson pour obtenir votre dose quotidienne de DHA.

Sommaire

Le DHA peut améliorer les fonctions du cerveau et il faut le consommer par le régime ou par compléments alimentaires. 

6. Le coenzyme Q10 (CoQ10)

Le CoQ10 est fameux pour améliorer la santé du cœur, mais il porte aussi des avantages incroyables au cerveau.  À ce titre, CoQ10 figure sur la liste des meilleures vitamines pour récupérer après un AVC, bien qu’il soit une substance nutritive et pas une vitamine.  

Le CoQ10 est un antioxydant puissant qui protège le corps contre les radicaux libres, qui sont des molécules toxiques qui se rapportent aux maladies.  On croit que les radicaux libres jouent un rôle dans les maladies cardiovasculaires, qui sont des précurseurs d’AVC. 

En obtenant le CoQ10 par compléments, vous pouvez améliorer le cœur et réduire ainsi le risque d’un second AVC. 

Une carence en CoQ10 se rapporte aussi aux plus grands dommages après un AVC. 

Comment obtenir naturellement le CoQ10 :

On trouve le CoQ10 dans la plupart des abats du foie, comme le cœur, le foie et les rognons.  Cependant, ces aliments peuvent aussi contenir beaucoup de cholestérol et de graisses saturées qui exacerbent les maladies cardiovasculaires.  

On trouve petites quantités de CoQ10 dans des épinards, brocolis et choux-fleurs, alors ce genre de complément peut convenir mieux aux personnes en train de récupérer d’un AVC.

Sommaire

Le CoQ10 peut améliorer la récupération après un AVC en vous protégeant contre les radicaux libres qui se rapportent aux maladies cardiovasculaires. 

7. La vitamine C

Une carence en vitamine C peut s’avérer un facteur de risque, en particulier pour les personnes qui ont une histoire des AVC hémorragiques (provenant d’une artère qui se rompt dans le cerveau).

Dans une étude de l’American Academy of Neurology, 65 survivants d’AVC hémorragique sont comparés à 65 personnes saines.  En moyenne, ceux qui ont subi un AVC ont éprouvé aussi une carence en vitamine C, tandis que les personnes saines en ont assez. 

L’auteur de l’étude, un médecin nommé Stephane Vannier, a conclu que « on doit tenir une carence en vitamine C pour un facteur de risque d’AVC. »

Comment obtenir naturellement la vitamine C :

Quoique les oranges sont connues pour porter des avantages à la santé, d’autres fruits et légumes, comme la papaye, les poivrons, le brocoli et les fraises, contiennent plus de vitamine C. 

Docteur Stephane Vannier, de l’Université de Pontchaillou à Rennes, ne conseille pas de consommer des compléments pour obtenir la vitamine C si vous n’en avez pas besoin. 

Sommaire

Les personnes qui ont une histoire d’AVC hémorragique doivent s’occuper de leurs niveaux de vitamine C pour encourager la santé générale. 

Comment obtenir les compléments alimentaires à bon marché. 

Considérez obtenir des compléments par le régime au lieu d’acheter des pilules et remèdes traditionnels qui peuvent coûter cher. 

Consommer une variété d’aliments tous les jours, en particulier les aliments qui aident la récupération après un AVC, afin d’éviter une carence nutritionnelle.  Accordez la priorité aux repas non transformés, parce que ce processus peut ôter les vitamines et minéraux essentiels des aliments. 

Si vous ne pouvez pas consommer ces vitamines et minéraux par le régime, consultez votre médecin avant de prendre des compléments alimentaires. 

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Dès que là, le lundi vous recevrez notre lettre d’information contenant 5 articles sur la récupération d’un accident vasculaire cérébral (AVC).  

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt