Votre panier est vide.

AVC du lobe temporal : à quoi s’attendre sur la voie du rétablissement

Médecin utile travaillant avec un patient victime d'un AVC pour comprendre les effets de l'AVC du lobe temporal

Connaissez-vous quelqu’un qui a subi un accident vasculaire cérébral (AVC) du lobe temporal et vous vous demandez à quoi vous attendre ? 

Un AVC du lobe temporal peut affecter de nombreuses fonctions importantes comme la mémoire, le langage et les émotionnes. 

Tout AVC est différent et tout patient l’est aussi, donc il s’ensuit que certains survivants d’un AVC du lobe temporal peuvent seulement lutter avec la mémoire et d’autres ont des symptômes fort différents.   

Tandis que ce guide n’est pas définitif, vous apprendrez les plus courants effets secondaires les plus courants impliqués dans un AVC du lobe et le processus de récupération.

Les causes d’un AVC du lobe temporal

illustration du cerveau avec lobe temporal surligné en rouge

Le lobe temporal, localisé derrière les oreilles, est le deuxième plus gros lobe dans le cerveau, comprenant la région inférieure du cerveau.   

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) du lobe temporal proviennent soit d’un vaisseau sanguin situé dans le lobe temporal qui se bouche (AVC ischémique), soit de celui qui se rompre (AVC hémorragique). 

Le sang est riche en oxygène, alimentant les activités cellulaires, donc s’il arrive que le cerveau en soit privé, les cellules du cerveau commencent à mourir.  Il s’ensuit qu’un AVC est une urgence médicale pour laquelle il est impératif de recevoir des soins médicaux dès que possible afin de restaurer le flux sanguin vers le cerveau, minimisant la sévérité des effets secondaires. 

Les effets secondaires d’un AVC du lobe temporal dépendent de la vitesse du traitement, la taille d’AVC et des autres facteurs.  

Les effets secondaires d’un AVC du lobe temporal

Les effets secondaires d’un accident vasculaire cérébral (AVC) du lobe temporal affectent la fonction du lobe temporal, comprenant la mémoire, le langage et les émotionnes.   

Voici les six symptômes et effets secondaires les plus courants d’un AVC du lobe temporal :

1. Problèmes de la mémoire

L’hippocampe est une structure du lobe temporal qui est essentiellement responsable de l’apprentissage et la mémoire.  Par conséquence, s’il un AVC arrive dedans il peut affecter les souvenirs du passé et la capacité d’apprendre nouvelles informations.    

2. L’Incapacité de reconnaître les visages (Prosopagnosie)

homme avec un point d'interrogation sur le visage pour démontrer son incapacité à reconnaître les visages

Suivant le rôle joue par le lobe temporal dans la perception, certains survivants d’un AVC du lobe temporal subissent une condition appelée prosopagnosie : ils ne peuvent peut-être pas reconnaître les visages, même ceux de sa famille.  

Les experts croient que cette condition provient d’une altération de la mémoire et de la perception après une blessure au lobe temporal suivant un AVC.    

3. Troubles de la parole (Aphasie courante)

Le lobe temporal s’étend en travers les deux moitiés du cerveau, se divisant en deux parties, comme le reste du cerveau est divisé (les hémisphères droit et gauch).   Si un AVC survient au côté dominant, il peut affecte la région de Wernicke, qui se rapporte aux capacités verbales et visuelles.  

Les dommages dans cette région peuvent susciter des troubles de la parole connues sous le nom d’asphasie.  Plus précisément, les patients peuvent subir l’asphasie de Wenicke, également connue sous le nom d’asphasie fluente.   

Dans l’asphasie fluente, le survivant pourrait peut-être parler couramment, mais en utilisant les mots incorrects.  

4. Troubles de la perception

Tandis que la plupart des altérations visuelles après un AVC provient des dommages du cortex visuel, un AVC du lobe temporal peut également les entraine.  Certains survivants d’AVC ont des problèmes de perception de la profondeur ou de coupures de champ. 

Avec les coupures de champ, le patient ne peut pas voir tout leur champ de vision, manquant la moitié du côté affecté.  Les coupures de champ sont différentes de l’héminégligence.

5. Troubles avec les sons

Les AVC du lobe temporal peuvent altérer les capacités de traiter et de reconnaître les sons parce que le cortex auditif primaire est localisé à l’intérieur.  

Il faut que le cerveau tire les sens des sons afin qu’ils puissent être signifiants, donc les AVC du lobe temporal peuvent entraîner les troubles à reconnaître les sons et même à localiser d’où ils viennent.    

6. Les changements des émotionnes et de comportement

L’Amygdale, localisé dans le lobe temporal, est responsable des réponses émotionnelles.  Un AVC du lobe temporal peut affecter les émotions de différentes manières.

Certains patients peuvent devenir plus agressive après un AVC tandis que d’autres peuvent s’apaiser : ce qui montre que tout AVC est différent, même s’ils se passent à la même zone du cerveau. 

À lieu d’essayer de prédire les changements des émotionnes et de comportement qui arriveront, c’est mieux de faire face à ce qui est en train d’arriver. 

Maintenant, on va discuter des diverses manières dont votre équipe de récupération peut adresser ces différents effets secondaires.   

Récupération d’un AVC du lobe temporal

thérapeute travaillant avec un patient victime d'un AVC sur des exercices d'orthophonie

En tant qu’accidents vasculaires cérébraux (AVC) affectent différemment tout cerveau, on varie les traitements ainsi, selon les symptômes du patient. 

Voici certains types de thérapie qui peuvent aider à récupérer après un AVC du lobe temporal :

  • Orthophonie peut aider des survivants d’un AVC à surmonter tous les types d’aphasie, y compris l’aphasie de Wernicke.   Les exercices spécifiques d’orthophonie aident les patients à réapprendre la capacité du langage particulier qui a été altéré.    
  • L’Entraînement cognitif peut améliorer la mémoire de certains patients.  Tandis qu’il n’y a pas de garantie que la mémoire elle-même va améliorer, l’entraînement cognitif est connu pour aider à reconnaître les visages. 
  • Thérapie de restauration de la vision peut améliorer la vision après un AVC.  Tandis qu’il faut plus de recherche, la Novavision est un nouveau concept et émergent. 
  • La psychologie positive peut aider à entraîner le cerveau de ressentir de meilleures émotions.  Au cas où un AVC du lobe temporal suscite des changements émotionnels négatifs, la psychologie positive entraine le cerveau de ressentir de meilleures émotions. 
  • Psychothérapie peut aussi aider les survivants d’un AVC du lobe temporal en les fournissant des nouvelles méthodes de se débrouiller des changements de vie signifiants et des émotions difficiles suivant un AVC.   
  • Audiologistes peuvent vous équiper d’un appareil auditif si vous avez des troubles auditifs après un AVC.  Un orthophoniste peut fournir des recommandations ou d’autres méthodes pour améliorer l’audition après un AVC.

Ces méthodes de rééducation favorisent la récupération grâce au phénomène de neuroplasticité : la capacité du cerveau à s’adapter et à redistribuer continuellement les fonctions affectées par un AVC aux régions saines du cerveau.

La neuroplasticité est activée par l’entraînement amassé. Bien qu’une ou deux séances de thérapie puissent ne pas donner de résultats, une stimulation constante peut aider les patients d’un AVC du lobe temporal à retrouver les compétences perdues.

Il existe de nombreuses thérapies et traitements disponibles pour se remettre d’un AVC du lobe temporal. Parlez à votre thérapeute pour obtenir des recommandations ou poursuivez vos propres recherches en ligne.

AVC du lobe temporal : points clés

L’AVC du lobe temporal peut affecter la capacité de reconnaître les visages et de former des souvenirs. Cela peut également entraîner une « aphasie fluente » où le patient peut parler couramment, mais ses mots se mélangent.

Bien que les effets secondaires d’un accident vasculaire cérébral dans le lobe temporal puissent être déroutants pour les patients et les soignants, il existe un espoir de guérison grâce à la neuroplasticité et à la rééducation. En stimulant le cerveau avec des activités thérapeutiques, les survivants peuvent aider à retrouver la fonction perdue.

Essayez différentes thérapies jusqu’à ce que vous trouviez celles qui vous conviennent le mieux.

Nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre à quoi s’attendre après un AVC du lobe temporal. Bonne chance !

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Dès que là, le lundi vous recevrez notre lettre d’information contenant 5 articles sur la récupération d’un accident vasculaire cérébral (AVC).  

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt