Votre panier est vide.

10 exercices cognitifs qui améliorent la clarté des patients atteints d’AVC

femme heureuse gagnante au jeu de cartes pour la thérapie cognitive après un AVC

Les patients atteints d’AVC qui ont des troubles de la mémoire ou la pensée peuvent profiter des exercices cognitifs. Cet article vous présente des exercices cognitifs efficaces que les patients peuvent effectuer au domicile. 

Commençons par expliquer pourquoi ces exercices importent pendant la récupération. 

Comment améliorer la mémoire et la pensée avec les exercices cognitifs

Les exercices cognitifs peuvent aider à mettre au point la mémoire et la pensée, mais il faut s’entrainer assidument.  L’assiduité est la clé de la neuroplasticité, qui est le moyen employé par le cerveau en se guérissant après un AVC.   

Quoique la mémoire soit affectée par le dommage emporté par un AVC, la neuroplasticité permet au cerveau de se guérir et récupérer en formant de nouveaux réseaux neuronaux et se recâblant. 

Le cerveau développe et fortifie les voies neuronales selon les activités que vous faites répétitivement.  C’est pourquoi les thérapeutes conseillent qu’on effectue des exercices spécifiques à répétition qui alimentent la puissance du cerveau en se recâblant. 

Alors, tant qu’on s’entraine aux exercices cognitifs, tant qu’on augmente les chances d’améliorer la mémoire et la pensée. 

Si vous avez besoin de l’aide en rééducation cognitive après un AVC, c’est une bonne idée de travailler avec un orthophoniste.  Ces experts peuvent diagnostiquer vos problèmes et vous conçoivent un plan de traitement sur mesure.

La récupération va mieux en travaillant avec un thérapeute au moins une fois par semaine et en effectuant entre-temps des exercices cognitifs.

Les exercices cognitifs pour les patients atteints d’AVC

Les exercices cognitifs suivants peuvent aider les patients atteints d’AVC à améliorer leur pensée critique. 

Choisissez les activités qui vous attirent, et entrainez-vous-y assidument.  L’assiduité est la clé en recâblant le cerveau et récupérant les capacités cognitives dont on a besoin dans la vie habituelle. 

Voici de grands exercices cognitifs :

1. Associer les paires de cartes

Associer les paires de cartes constitue un jeu de la mémoire visuelle qui aide le rappel et l’aperception.

Posez un jeu de cartes face cachée sur la table devant vous.  Puis, découvrez-les une par une et essayez de trouver les paires correspondantes.  Ne découvrez que deux cartes à la fois.  Chaque fois que vous découvrez une paire, remettez les cartes face cachée, afin que vous vous mettiez au défi de vous rappeler leurs positions. 

2. Les jeux visuels spatiaux

En concevant votre propre régime de thérapie cognitive, on doit y inclure des activités qui exercent les capacités visuelles spatiales, y compris les tâches qui impliquent l’identification des différences visuelles et la façon dont les objets existent dans l’espace.   

L’appli Quelle est la différence en constitue un grand exemple en vous demandant à trouver les différences entre deux images presque identiques.  Vous pouvez incorporer cette appli à votre régime de thérapie cognitive.   

3. Ranger alphabétiquement les phrases

Pour traiter le raisonnement analytique avec des exercices cognitifs, vous avez seulement besoin d’un stylo, une feuille et un texte. 

Choisissez une phrase, et écrivez-la.  Puis, rangez alphabétiquement les mots sur le papier, ce qui constitue un exercice thérapeutique du cerveau.

4. Compter de l’argent

Cet exercice cognitif vise le raisonnement quantitatif. Posez une poignée de pièces de monnaie sur une table, puis en recueillez 10-20 et comptez leur valeur totale.  Compter aidera à stimuler le cerveau et améliorer les fonctions cognitives. 

5. Les jeux de réflexion

Les jeux de réflexion, tels que le Sudokules recherches des mots, les mots croisés servent de grands exercices cognitifs aux patients atteints d’AVC.  Ils sont difficiles et peuvent améliorer la pensée analytique et le raisonnement quantitatif. 

6. Le jeu de mémoire Simon

Le jeu classique Simon est une thérapie cognitive efficace pour les patients atteints d’AVC, et il se concentre sur la mémoire.

L’appareil vous présente une séquence à rappeler qui s’allonge en tant que vous y réussissez. 

7. Les jeux de société

Les jeux de société classique servent aussi de grands exercices cognitifs dont on peut profiter en récupérant après un AVC. 

Visant la stimulation des capacités cognitives comme l’aperception, le raisonnement déductif, l’organisation et le partage d’attention, on vous conseille le jeu de dames, Rumikub, Mahjong, Connectez quatre, Rush Hour, Set, Blink, Spot It, ou Qwirkle.

8. Les jeux stratégiques

Si les jeux de société vous manquent, vous pouvez parcourir en ligne pour trouver ceux à gratis.  Par exemple, Jeux pour le cerveau en offre beaucoup que vous pouvez explorer.  En gros, les jeux qui exigent la mémoire et la stratège servent d’une grande thérapie cognitive. 

9. Les applis de thérapie cognitive

Les applis de thérapie cognitive, comme l’appli CT parole et thérapie cognitive sont conçues exprès pour les survivants d’AVC. 

Les exercices cognitifs de cette appli ont été conçus par un orthophoniste (un thérapeute formé dans la parole et la thérapie cognitive), et l’appli couvre également les exercices visuels spatiaux, le raisonnement quantitatif, et de plus.   

10. Les applis de méditation

La méditation s’avère utile en aidant les patients atteints d’AVC à améliorer les fonctions cognitives ainsi qu’à réduire le stress et l’anxiété : elles améliorent l’attention, la souplesse mentale et le traitement des informations. 

Il y a beaucoup d’applis et de ressources sur YouTube qui peuvent vous guider à faire la méditation ou vous fournir la musique apaisante.  Votre cerveau a la tendance de ne penser considérablement qu’à une chose à la fois, alors quand vous vous menez à une pensée positive, vous réduisez votre niveau de stress et encourage la clarté. 

Tel, par exemple, l’appli de méditation Aura qui vous fournit chaque journée un guide de méditation différent, ou les diverses vidéos qu’on peut trouver sur YouTube qui offrent des images et de la musique qui guident la méditation pour améliorer le sommeil, l’anxiété, et la guérison. 

Obtenir de l’aide avec l’entrainement cognitif après un AVC

Si l’un des exercices cognitifs ci-dessus vous a l’air bon, essayez de vous y entrainer habituellement.  La répétition est la clé de la récupération après un AVC, y compris la rééducation cognitive. 

Considérez la thérapie avec un orthophoniste qui peut vous concevoir un régime sur mesure qui vise vos problèmes singuliers.  

Si vous ne pouvez pas consulter un thérapeute, essayez de profiter d’une appli dont l’un a conçue, comme l’appli CT parole et thérapie cognitive.

Tant que vous faites habituellement quelque chose de thérapeutique, vous pouvez maximiser les chances de la récupération.  

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt