Votre panier est vide.

45 activités thérapeutiques et amusantes qui aident à guérir et à divertir après un AVC

Les survivants d'AVC faisant du yoga vous accueillent à bras ouverts à cette liste d'activités à la fois thérapeutiques et amusantes qu'on peut faire après un AVC.

Après un AVC, on a besoin d’à la fois se guérir et se divertir au domicile, en particulière parce que la rééducation peut s’avérer un peu ennuyeuse.

De plus, ces diverses activités seront bénéfiques de façons différentes.  Par exemple, celles qui vous font bouger vous amélioreront la mobilité, et celles qui vous font penser aideront votre « état cognitif ».     

Dans la récupération après un AVC, il s’agit d’être actif, en mouvement : et cet article en est rempli d’idées intéressantes.   

Comment se divertir et se guérir à la fois après un AVC

La thérapie de la récréation constitue une bonne façon de mêler la thérapie et l’amusement. 

Certains survivants d’AVC savent tout à fait les activités qu’ils veulent faire, ce qui peut s’avère utile en établissant des buts.  Mais d’autres peuvent profiter de suggestions.   

Voici de meilleurs passe-temps et divertissements thérapeutiques pour les survivants d’AVC :

Une survivante d'AVC jardine et vous lance un sourire qui vous rend l'activité tentant à essayer.
  • Le jardinage. Le jardinage nous rend actifs en plein air, alors les survivants d’AVC peuvent bien en profiter.  De plus, au cas où vous essayiez d’effectuer des activités que vous ayez faites avant l’AVC, le cerveau connaît déjà les muscles qu’il faut signaler.  Si vous manquez de la mobilité, vous pouvez prendre le jardinage en tant qu’un but pour l’avenir.    
  • Une console Wii. De nombreux ergothérapeutes aiment se servir d’une Wii parce qu’elle est à la fois amusante et thérapeutique.  Essayez de faire une partie de tennis ou de bowling : avec la Wii, on peut faire les deux lorsqu’on est assis ou debout. 
  • Chanter en même tempsLa thérapie de la musique est curative au cerveau pendant la récupération après un AVC.  Écouter vos chansons préférées peut être amusant, mais c’est encore plus thérapeutique quand vous chantez en même temps. 
  • Créer votre propre musique. Essayez d’apprendre à jouer un nouvel instrument, même qu’il peut s’avérer difficile, particulièrement avec les instruments délicats qui exigent plus d’adresse.  On peut également jouer de la batterie pour élargir les mouvements.   
  • Tricoter. Certains patients aiment tricoter ou faire le crochet.  Quoique les travaux d’aiguille aient besoin d’une certaine adresse de la main, certains projets en demandent bien moins que d’autres.   
  • Arranger des aquariums. Les sensations de pierres et de cailloux sous l’eau ne sont pas seulement amusantes, mais elles aussi fournissent de la stimulation au bras et à la main affectée : alors c’est une bonne moyenne de se divertir après un AVC.  
Une survivante d'AVC et son mari font une balade dans un parc en récuillissant des feuilles : une activité à la fois plaisante qui vous garder en mouvement..
  • Collectionner des feuilles. Habitez-vous loin de la plage ?  Visitez un parc ou un jardin public et collectionnez les feuilles intéressantes.  Puis, conservez-les en les posant entre les pages d’un album.
  • Calligraphie. Il s’agit d’une activité avancée, concentrée autour de la stabilité de la main, à laquelle on peut s’améliorer avec de l’entraînement. 
  • Faire de la bijouterie. Enfiler un collier ou un bracelet peut lancer un défi aux survivants d’AVC, mais l’activité reste encore thérapeutique.   
  • Jouer au poker. Réunissez vos amis et votre famille autour d’une partie de poker amusante, qui vous lancera des défis de stratégies parmi les rires de vos proches. 
  • Le MusicGlove. Il est cliniquement prouvé que cette thérapie de la main, rendue en jeu, améliore la fonction de la main après un AVC.  C’est comme un « Guitar Hero » pour la main, se rendant ainsi une méthode de rééducation stimulante. 
  • Modèle réduit de chemin de fer.  Si vous êtes passionné de la mécanique, vous pouvez profiter des modèles réduits de chemin de fer : les plus grands entre eux ne sont pas destinés seulement aux enfants !   
  • S’occuper d’un animal de compagnie. Si vous aimez les animaux, il se peut que maintenant soit un bon moment pour en obtenir un.  Si vous avez une mobilité limitée, considérez un animal qui est peu exigeant, comme un chat.  Assurez-vous que vous avez la capacité d’effectuer l’essentiel, comme fournir de la nourriture chaque journée et nettoyer le bac à litière.  Caresser un animal est fort thérapeutique pour l’esprit et le corps ! 
  • Ranger votre domicile. Avez-vous entendu parler du fameux livre La magie de rangement de Marie Kondo.  Il peut vous inspirer à ranger votre domicile, qui peut s’avérer très amusant et aussi aider à prévenir des chutes : alors c’est un gagnant-gagnant. 

Toutes ces activités demandent du mouvement, mais si vous cherchez des divertissements qui n’en ont pas besoin, continuons à explorer. 

Les activités cognitives amusantes pour survivants d’AVC

Les activités cognitives aident à stimuler le cerveau et à exercer les compétences mentales. 

Si vous voulez améliorer les fonctions cognitives, telles que la mémoire et la pensée critique, essayez ces activités cognitives pour les survivants d’AVC :

Une survivante d'AVC écoute un podcast qui la stimule cognitivement.
  • Écouter des podcasts. Les podcasts constituent un bon moyen d’exercer le cerveau et d’apprendre de nouveaux trucs. 
  • Créer un podcast. Vous intéressez-vous à créer votre propre podcast ?  Il ne faut pas être un expert — vous avez simplement besoin d’une bonne histoire à partager, et la plupart des survivants d’AVC ont une histoire stupéfiante sur leur récupération.  Essayez de partager votre propre parcours en créant un podcast.
  • Méditer. C’est l’une des meilleures activités pour les survivants d’AVC parce qu’on a prouvé qu’elle améliore l’attention et la souplesse mentale, ainsi qu’avance le cerveau.
  • Les applis d’orthophonie. Il y a de nombreuses applis qui fournissent des exercices cognitifs aux patients atteints d’AVC.   L’appli CT parole et thérapie cognitive, par exemple, contient plus de 100 000 exercices, donc vous pouvez en accéder à une collection presque inépuisable.   
  • Faire un petit somme. Le sommeil importe à la récupération après un AVC parce qu’il offre au cerveau une occasion de se guérir.  On encourage les sommes !  Mais si vous dormez plus que 30 minutes à la fois pendant la journée, vous entreriez dans un sommeil plus profond qui affecteriez votre sommeil régulier pendant la nuit.  L’état de sommeil pendant la nuit importe parce qu’il aussi offre à l’esprit et au corps une occasion de se délasser, et c’est pendant cette période que la guérison a lieu.  Le sommeil est le principal conseil que la neuroscientifique auteur de Frappée par un aperçu après un coup d’AVC, Jill Bolte, donne aux patients atteints d’AVC. 
  • Regarder des documentaires. Des services de diffusion en continu populaires, comme Netflix, débordent de documentaires intéressants qui sont utiles en entraînant le cerveau. 
  • Scattergories. Ce jeu populaire peut s’avérer amusant et engageant aux survivants d’AVC.  Son rythme est rapide, donc tournez-vous à ce jeu quand vous souhaitez vous en mettre au défi.  
  • Jenga. Dans ce jeu, on ôte de petites briques en bois d’un empilage en évitant de faire tomber l’empilage : ce qui est une bonne façon d’exercer les compétences motrices des survivants d’AVC, en particulière parce qu’il exige des efforts lents et soigneux.  
  • Connecter quatre. Dans ce jeu, il s’agit d’une activité moins difficile, mais toujours amusante. 
Un survivant d'AVC et sa femme profitent d'un partie de poker amusante qui stimule ses fonctions cognitives.
  • Jeux de cartes. Les jeux simples, comme la pêche ou la bataille, peuvent être très amusants pendant la récupération.  Chaque fois que vous vous servez des mains, vous fournissez au cerveau une stimulation qui aide au rétablissement. 
  • Puzzles. Ranger les pièces d’un puzzle peut s’avérer très amusant après un AVC, et si vous le trouvez trop frustrant, vous pouvez toujours faire une pause et continuer plus tard.   
  • Sudoku. Ce jeu intelligent, dans lequel il s’agit d’une sorte de mots croisés, implique les nombres et de la mathématique.  On peut ajuster le niveau de difficulté, et commencer par les exercices plus simples pour déterminer si on en a le goût.   
  • Dames. Ce jeu amusant nécessite de la stratégie et de l’adresse motrice. 
  • Échec. Ce jeu exige plus de la pensée critique que les dames. 
  • Jeux-questionnaires. Mettez au défi la mémoire et la pensée critique en jouant aux jeux-questionnaires. 
  • Lire. Un bon livre est l’un des moyens les plus traditionnels pour exercer les compétences cognitives après un AVC.  Essayez de lire des livres sur la récupération après un AVC. Si vous avez du mal à vous concentrer, vous pouvez commencer par de courts articles sur des sujets attirants. 

Les activités amusantes qui se concentrent sur les mouvements et l’adresse après un AVC

Certaines activités peuvent améliorer les compétences motrices plus que d’autres.  Voici quelques-unes qui sont également utiles dans la rééducation :

Un survivant d'AVC profite de l'appareil de rééducation à domicile FitMi de Flint Rehab, qui fait des exercices un jeu. href=
  • Le FitMi. Cet appareil de rééducation est conçu pour être une sorte de gymnase virtuel pour les survivants d’AVC.  Il contient de nombreuses activités qui peuvent améliorer la mobilité des patients après avoir subi un AVC.  Sur la photo ci-dessus, on voit un survivant d’AVC qui est en train d’utiliser le FitMi à son propre domicile. 
  • Photographie. Faites une balade à un parc auprès de vous et y prenez des photos.  Vous exercerez les jambes, les bras et les mains, tout en profitant d’une expérience reposante.  Les divertissements et le loisir sont guérissants à l’esprit et au cerveau. 
  • Tai-chi. Ces exercices lents sont bénéfiques aux survivants d’AVC parce qu’ils améliorent l’équilibre et les compétences motrices.  Essayez ces exercices de tai-chi pour les survivants d’AVC.
  • Yoga doux. Le yoga est une bonne activité parce qu’il étend doucement les muscles, ce qui aide la spasticité, et emporte du mouvement au corps.  Parcourez les exercices de yoga sur YouTube si vous avez du mal à vous tenir debout.  Parler à votre instructeur de yoga de vos limitations avant d’effectuer les étirements afin de les ajuster justement. 
  • Yoga adapté. Vous pouvez parcourir les listes locales pour voir s’il y a des cours de yoga adaptés, faits sur mesure à vos limitations physiques. 
Les survivants d'AVC dansent ensemble en profitant de la socialisation et la guérison emportée par des mouvements physiques.
  • Danse. Écoutez à vos chansons préférées et bougez le corps. 
  • Exercices doux. Essayez des exercices à domicile pour survivants d’AVC pour améliorer la mobilité. 
  • Balader. Si vous avez assez de mobilité, profitez d’une balade partout dans le quartier.  Faire une balade pour 10-15 minutes pendant la journée, au lieu de tenter une longue marche fatigante, améliore le contrôle de l’hypertension.  Le corps veut être en mouvement, mais la guérison ne peut pas arriver si vous êtes fatigué. 
  • Randonner. Si vous êtes prête à mettre le corps au défi, faites une petite randonnée.  Commencer par les sentiers plats, qui sont bien populeux pour être en sécurité.  
  • Cerceau. Cette activité exerce le noyau, ce qui aide à améliorer l’équilibre après un AVC.  Assurez-vous d’écarter bien les pieds pour vous rendre complètement stable. 
  • Cuisine. Choisissez les recettes simples au début.  Se servir des deux mains peut s’avérer difficile, alors avancez doucement.  On peut aussi profiter des appareils adaptés qui facilitent la cuisine.    
  • Cuisson. La cuisson peut s’avérer amusante et thérapeutique.  Essayez des recettes saines, histoire d’éviter certains facteurs de risque d’AVC, tels qu’un taux de cholestérol élevé.   
  • Jouer à un instrument. Une fois le rétablissement de la mobilité des doigts commencé, reprenez un instrument que vous avez joué avant de l’AVC.  C’est également le temps de considérer apprendre un nouvel instrument.
  • Lite Brite. Dans ce jeu traditionnel, il s’agit d’une plaquette perforée, tout comme celle dont vous aviez probablement utilisé pendant la thérapie, mais plus petite.   Quoique ce soit une activité à laquelle vous pouviez participer pendant l’enfance, il est également un bon moyen d’exercer l’adresse après un AVC.  Les divertissements amusants éloignent le stress, permettant ainsi le corps à se guérir. 
  • Écrire. Soit taper à l’ordinateur, soit écrire à la main, cette activité créative aide à améliorer l’adresse.  Les marqueurs à pointe-feutre rendent plus facile l’écriture, et même les livres de coloriage, dont les enfants profitent pour développer les muscles des doigts, peuvent vous servir d’une façon pareille. 

Nous espérons que vous trouvez au moins quelques-unes de ces activités attirantes.  C’est important de trouver de nouveaux divertissements et activités pour vous occuper et vous rendre actif à la suite d’un AVC. 

Bonne chance sur le chemin du rétablissement !

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt