Votre panier est vide.

Acupuncture pour la récupération après un AVC : permet-il améliorer la mobilité ?

patient recevant de l'acupuncture pour la récupération d'un AVC

L’acupuncture pour la récupération après un AVC peut aider les patients à améliorer leur mobilité, même s’ils souffrent d’une hémiplégie.

L’hémiplégie après un AVC est une affection chronique dont l’amélioration demande du temps et des efforts. Si l’acupuncture peut vraiment aider, les patients victimes d’un AVC pourraient vouloir essayer ce traitement à faible risque.

En outre, il existe un nombre croissant de preuves cliniques en faveur de l’acupuncture pour la récupération après un AVC. Toutes les études ne sont pas d’accord, et vous découvrirez l’histoire complète ci-dessous.

À la rencontre de l’acupuncture et de la récupération après un AVC

Tout d’abord, il est utile de comprendre ce qu’est l’acupuncture et comment elle peut bénéficier aux personnes ayant subi un AVC.

L’acupuncture est un traitement de Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) qui consiste à placer des aiguilles très fines dans des points spécifiques (appelés points d’acupuncture) du corps.

Un acupuncteur compétent comprend quels points d’acupuncture correspondent aux différents méridiens ou « voies » du corps. Ce processus est censé équilibrer le flux d’énergie du corps appelé qi.

En Orient, l’acupuncture est reconnue comme un traitement efficace pour toutes sortes de maladies, des problèmes digestifs à l’insomnie. On pense qu’il aide à réduire le stress, à améliorer les émotions et à accroître le bien-être général.

En Occident, l’acupuncture n’est officiellement reconnue que pour la gestion de la douleur, probablement parce que c’est là que se trouvent la plupart des preuves cliniques. L’acupuncture est donc une option thérapeutique intéressante pour certains patients souffrant de douleurs après un AVC.

Grâce à son large éventail d’avantages potentiels, l’acupuncture peut grandement améliorer le processus de récupération.

Mais comment l’acupuncture peut-elle contribuer à la récupération d’un AVC ?

L’électroacupuncture aide les patients à récupérer leur mobilité après un AVC

patient victime d'un accident vasculaire cérébral se remet d'une paralysie avec l'acupuncture

Il existe un nombre croissant de preuves cliniques soutenant l’acupuncture pour la récupération après un AVC, en particulier l’électroacupuncture.

L’électroacupuncture est un traitement dans lequel une stimulation électrique est appliquée aux aiguilles d’acupuncture après leur insertion dans le corps.

La stimulation électrique (qui n’est pas l’acupuncture) est largement reconnue comme une méthode efficace de rééducation après un AVC, qui aide les patients à retrouver leurs mouvements. En général, des courants électriques sont appliqués aux muscles concernés par l’intermédiaire de coussinets appliqués sur la peau afin de stimuler le mouvement.

Avec l’électroacupuncture, les aiguilles sont placées aux endroits que l’acupuncteur juge appropriés, puis stimulées par de légers courants électriques. Cela peut cibler les muscles affectés ou impliquer d’autres méridiens du corps.

Bien qu’il s’agisse de traitements différents, il existe des preuves à l’appui de la stimulation électrique et de l’électroacupuncture pour améliorer la mobilité après un AVC.

D’autres avantages de l’acupuncture pour la récupération après un AVC

Voici d’autres avantages fondés sur des preuves de l’acupuncture et de l’électroacupuncture pour la récupération après un AVC :

  • Améliore la spasticité. On a constaté que l’électroacupuncture réduisait la spasticité lorsqu’elle était associée aux soins de routine conventionnels. Cela correspond au principe bien connu selon lequel la stimulation électrique pour les patients victimes d’un AVC est plus efficace lorsqu’elle est associée à une thérapie physique ou à une ergothérapie. [Étude 1]
  • Améliore les capacités de déglutition. La difficulté à avaler est une affection connue sous le nom de dysphagie. L’acupuncture a permis d’améliorer la capacité de déglutition des patients souffrant de dysphagie. [Étude 2]
  • Améliore l’équilibre. On a constaté que l’acupuncture contribuait à améliorer l’équilibre et à réduire le risque de chute chez les patients victimes d’un AVC. [Étude 3]
  • Améliore la force musculaire. On a constaté que l’électroacupuncture améliorait la force des jambes lorsqu’elle était appliquée 5 fois par semaine pendant 2 semaines. [Étude 4]
  • L’hémiplégie après un AVC peut s’améliorer. Dans une étude récente, l’acupuncture s’est avérée efficace pour traiter l’hémiplégie postérieur à l’AVC. [Etude 5]

Certaines études concluent que les avantages de l’acupuncture pour la récupération après un AVC sont dus uniquement à l’effet placebo.

Toutefois, ce n’est pas nécessairement un inconvénient, car un traitement à faible risque comme l’acupuncture offre suffisamment d’espoir pour qu’une personne obtienne des résultats simplement parce qu’elle pense voir des résultats (c’est l’effet placebo).

Si vous êtes à la recherche d’un traitement alternatif qui peut vous aider à améliorer votre mobilité, en plus d’autres avantages potentiels, l’acupuncture vaut la peine d’être essayée.

Y a-t-il des risques à essayer l’acupuncture après un AVC ?

L’acupuncture est un traitement relativement peu risqué. La plupart des patients ressentent une agréable sensation de calme pendant le traitement.

Cependant, il existe certains risques, tels que des douleurs ou des saignements autour des points d’injection. En cas de faute professionnelle, il est possible de contracter des infections.

C’est pourquoi il faut s’assurer de travailler avec un acupuncteur agréé. Ils savent comment minimiser les risques et les effets secondaires en piquant les bons points d’acupuncture. Pour prévenir les infections, ils savent aussi qu’il ne faut utiliser que des aiguilles stériles à usage unique.

panneau d'avertissement jaune

En outre, les acupuncteurs agréés prennent grand soin, lors de leur première visite, d’examiner toutes les conditions médicales préexistantes. Lorsque vous parlerez de votre AVC à votre acupuncteur, il est probable qu’il vous posera encore plus de questions.

Ils doivent s’efforcer de différencier le type d’AVC dont vous avez été victime (par exemple, un AVC ischémique causé par un caillot de sang ou un AVC hémorragique causé par une artère éclatée).

Il faut garder cela à l’esprit car certains pensent que l’acupuncture ouvre les vaisseaux sanguins et réduit la coagulation. Pour quelqu’un avec un antécédent d’AVC ischémique, cela peut être une bonne chose. Mais pour une personne ayant des antécédents d’AVC hémorragique, cela pourrait être très dangereux.

Par conséquente, assurez-vous donc à rechercher un acupuncteur agréé. Si vous regardez les références L.Ac., cela signifie que vous avez accompli plus de 3 000 à 4 000 heures de formation de niveau Master. N’hésitez pas à poser des questions à votre acupuncteur si vous avez des inquiétudes quant à vos risques.

Alternatives à l’acupuncture

Traitement alternatif de la médecine traditionnelle chinoise

Il convient de noter que l’acupuncture n’est qu’une modalité de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Si cela ne vous intéresse pas, il existe d’autres remèdes naturels pour la récupération après un AVC que vous pouvez essayer.

L’acupression suit en grande partie les mêmes principes que l’acupuncture, mais elle est non invasive. Elle consiste à utiliser les mains et les doigts pour exercer une pression sur certains points du corps. C’est une bonne alternative pour ceux qui craignent l’utilisation d’aiguilles en acupuncture. Une étude a montré que l’acupression peut augmenter la fonction des membres supérieurs, améliorer la participation aux activités quotidiennes et réduire la dépression.

En outre, certaines herbes chinoises peuvent vous aider à vous récupérer.

Les compléments alimentaires à base de plantes n’aident pas à recâbler le cerveau. Cependant, ils peuvent améliorer votre niveau d’énergie, ce qui peut vous motiver à chercher une rééducation.

En plius, les herbes chinoises peuvent également vous aider à surmonter les complications médicales secondaires après un AVC, comme la pneumonie, les maux de tête, la dépression et la fatigue. Encore une fois, cela peut vous aider à libérer de l’énergie pour poursuivre votre rééducation.

Certaines herbes chinoises peuvent être dangereuses pour certains patients victimes d’un AVC, il faut donc procéder avec prudence.

Par exemple, l’herbe Buchang Naoxinton aide à fluidifier le sang pour réduire la coagulation, ce qui, à nouveau, pourrait être dangereux pour une personne ayant des antécédents d’AVC hémorragique.

Comme pour tous les conseils médicaux, il est important d’en parler à votre médecin avant de faire des changements.

Acupuncture pour la récupération après un AVC

La médecine chinoise est très individualisée, tout comme la récupération après un AVC. Ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Il est important de continuer à expérimenter en toute sécurité jusqu’à ce que vous trouviez quelque chose qui vous convienne.

En général, l’acupuncture offre des avantages aux personnes qui souhaitent améliorer leur mobilité après un AVC. L’électroacupuncture, en particulier, offre un espoir de guérison de l’hémiplégie après un AVC et d’autres problèmes qui interfèrent avec le mouvement, comme la spasticité.

L’acupuncture peut également contribuer à améliorer les émotions et d’autres complications secondaires après un AVC, elle peut donc valoir la peine d’être essayée.

L’acupuncture n’est qu’une modalité de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Si vous êtes intéressé par d’autres traitements alternatifs, parlez-en à votre médecin avant de prendre de nouveaux compléments ou d’explorer d’autres options.

Souhaitez-vous en savoir plus sur la rééducation après un AVC? Consultez le reste du blog de Flint Rehab.