Votre panier est vide.

L’acupuncture dans la récupération après un AVC : aide-t-elle à améliorer la mobilité ?

patient recevant de l'acupuncture pour la récupération d'un AVC

Dans la récupération après un AVC, l’acupuncture peut servir à améliorer la mobilité des patients — même s’ils luttent contre une paralysie. 

Pour améliorer une paralysie après un AVC, une maladie chronique, il faut du temps et de l’effort.  Si l’acupuncture est vraiment utile, les survivants d’AVC voudraient essayer ce traitement à risque faible. 

De plus, les preuves de son efficacité s’accumulent.  Toutes les études ne sont pas d’accord, et vous découvrez l’histoire intégrale ci-dessous. 

Où l’acupuncture et la récupération après un AVC se rencontrent

En premier lieu, c’est utile de comprendre l’acupuncture elle-même sa façon d’aider les survivants d’AVC. 

L’acupuncture est un traitement qui appartient à la médecine traditionnelle chinoise, consistant dans l’introduction d’aiguilles très fines en points précis (appelés points d’acupuncture) des tissus du corps. 

Un bon acupuncteur comprend quels points se rapportent aux différents méridiens, ou voies, du corps.  On croit que ce processus équilibre le flux d’énergie du corps, qui s’appelle qi

Dans l’Est, l’acupuncture est réputée comme un traitement efficace de toute manière de maladie, des problèmes de digestion à l’insomnie.  On croit qu’elle allège le stress, améliore les émotions et le bien-être général.  

Dans l’Ouest, l’acupuncture n’est réputée que comme une méthode pour gérer les douleurs – ce qui constitue une conséquence probable du fait que c’est l’application à laquelle la recherche a donné la majorité de son poids.  Alors, pour les survivants d’AVC qui subissent des douleurs, l’acupuncture peut avoir l’air attirant.  

Avec une telle large gamme d’avantages potentiels, l’acupuncture peut s’avérer très utile dans la récupération.   

Mais que peut-elle apporter de plus à la récupération après un AVC ?

L’électroacupuncture aide les patients à rétablir la mobilité après un AVC

Une soignante aide son patient à opérer son fauteuil roulant en symbolisant le sujet de cette section : l'efficacité de l'acupuncture en aidant les survivants d'AVC à remarcher.

Les preuves cliniques de l’efficacité d’acupuncture s’accumulent, en particulière autour de l’électroacupuncture. 

Dans l’électroacupuncture, on applique une stimulation électrique aux aiguilles d’acupuncture après qu’elles sont introduites au corps. 

La stimulation électrique (sans acupuncture) est déjà réputée comme un traitement efficace dans la rééducation après un AVC qui aide les patients à rétablir du mouvement.  Dans cette pratique, on introduit par coussinets les courants électriques aux muscles affectés afin de stimuler des mouvements.   

Tandis que dans l’électroacupuncture, on pose les aiguilles selon l’acupuncteur, puis on y introduit des courants électriques doux.  On peut viser les muscles affectés, ou d’autres méridiens du corps.   

Bien que ces traitements diffèrent, les deux ont leurs propres preuves qui suggèrent qu’ils aident à améliorer la mobilité après un AVC. 

D’autres avantages que l’acupuncture offre à la récupération après un AVC

Voici d’autres avantages, fondés sur les preuves, que l’acupuncture et l’électroacupuncture offrent à la récupération après un AVC :

  • Améliorer la spasticité. On a trouvé que l’électroacupuncture, en combinaison avec d’autres soins traditionnels, réduit la spasticité.  Cela suit aussi un principe établi, qui dit que la stimulation électrique est rendue plus efficace en combinaison avec la physiothérapie ou l’ergothérapie.   [Étude  1]
  • Améliorer la déglutition. Les troubles de déglutition constituent une maladie appelée la dysphagie.  On a trouvé que l’acupuncture améliore la déglutition de patients qui subissent une dysphagie. [Étude 2]
  • Améliorer l’équilibre. On a trouvé que l’acupuncture améliore l’équilibre et réduit le risque d’une chute avec patients qui ont subi un AVC. [Étude 3]
  • Fortifier les muscles. On a trouvé que l’électroacupuncture fortifie les jambes pendant un régime de 5 séances par semaine pendant 2 semaines.  [Étude 4]
  • Améliorer une paralysie après un AVC. Une étude récente a trouvé l’acupuncture efficace dans le traitement de la paralysie après un AVC.  [Étude 5]

Certaines études ont trouvé que les avantages d’acupuncture proviennent de l’effet placebo.

Mais, puisque le risque n’est que faible, cette conclusion n’est pas nécessairement négative : si les résultats arrivent simplement à cause de la croyance (c.-à-d. l’effet placebo), ils arrivent tout de même. 

Si vous êtes impatient de trouver un traitement parallèle qui peut améliorer votre mobilité et offrir d’autres avantages, il se peut que l’acupuncture vaille la peine.

Existe-t-il des risques en essayant l’acupuncture après un AVC ?

L’acupuncture est un traitement d’un risque relativement faible.  La plupart des patients éprouvent une sensation tranquille et apaisante pendant le traitement. 

Cependant, il y a des risques, comme des courbatures ou des saignements autour des points d’aiguilles.  Au cas d’une mauvaise pratique, des infections peuvent se produire.  

Pour cette raison, assurez-vous de travailler avec un acupuncteur agréé.  Ils savent minimiser les risques de séquelles en choisissant les points justes, ainsi que prévenir les infections en n’utilisant que des aiguilles stériles à usage unique.

Un signe d'avertissement vous avertit que l'acupuncture peut être dangereuse aux patients qui ont subi un AVC hémorragique à cause de l'augmentation de circulation suscitée par le traitement.  On vous donne aussi quelques d'autres conseils pour assurer que votre acupuncteur pratique son traitement en sécurité.

De plus, un acupuncteur agréé donnera un grand poids à vos maladies antérieures lors de votre première séance.  Quand vous informez votre acupuncteur de votre AVC, il doit vous poser plus de questions et essayer d’apprendre le type d’AVC que vous avez subi (comme un AVC ischémique provenant d’un caillot sanguin, ou un AVC hémorragique provenant d’une artère qui s’est rompue).   

On doit considère cela parce que certaines personnes croient que l’acupuncture ouvre les vaisseaux sanguins et réduit la coagulation : ce qui est bon pour quelqu’un qui a subi un AVC ischémique, mais peut s’avérer très dangereux pour quelqu’un qui a subi un AVC hémorragique. 

Alors, assurez-vous de chercher un acupuncteur agréé.  La marque L.Ac. implique que l’acupuncteur a terminé 3 000 – 4000 heures de formation au niveau d’un maître.  N’hésitez pas à poser des questions à votre acupuncteur si les risques vous inquiètent.   

D’autres traitements pareils à l’acupuncture

Des autres médicines traditionnelle chinoise, hors de l'acupuncture, qui peuvent s'avérer utile à votre récupération.

La médecine traditionnelle chinoise offre plus que l’acupuncture.  Et si vous n’en avez pas le goût, il y a d’autres remèdes naturels pour récupérer après un AVC que vous pouvez essayer. 

L’acupression suit certains des mêmes principes que l’acupuncture, mais elle n’est pas invasive.  Elle implique une pression appliquée par des mains et des doigts à certains points du corps, et constitue un bon traitement pour ceux qui s’inquiètent à cause des aiguilles d’acupuncture.  Une étude a montré que l’acupression peut augmenter les fonctions de l’extrémité supérieure, améliorer l’assistance aux activités journalières et amender la dépression. 

De plus, certaines herbes chinoises peuvent améliorer votre récupération.  Tandis que les compléments alimentaires n’aident pas à recâbler le cerveau, ils peuvent augmenter votre énergie, ce qui peut vous rendre plus encouragé à poursuivre la rééducation.  

Et les herbes chinoises peuvent aussi vous aider à surmonter certaines séquelles de l’AVC, telles que la pneumonie, les maux de tête, la dépression et la fatigue : ce qui peut encore libérer plus de votre énergie et faciliter l’assistance à la rééducation.   

Pourtant, certaines herbes chinoises peuvent être dangereuses pour certains patients atteints d’AVC : alors, soyez prudent. 

Par exemple, l’herbe buchang naoxinton sert d’un anticoagulant, qui peut être dangereux pour personnes qui ont subi un AVC hémorragique. 

Comme avec tous les conseils médicaux, il faut parler à votre médecin avant d’effectuer un changement. 

L’acupuncture dans la récupération après un AVC

La médecine traditionnelle chinoise est très particulière – tout comme la récupération après un AVC. Ce qui va bien pour l’une personne ne peut pas convenir à une autre.  C’est important de continuer d’expérimenter en sécurité jusqu’à ce que vous trouviez les moyens qui vous vont bien. 

Dans les grandes lignes, l’acupuncture offre des avantages aux patients qui veulent améliorer la mobilité après un AVC.  L’électroacupuncture, en particulière, a le potentiel d’aider à la guérison d’une paralysie après un AVC, ainsi que d’autres maladies autour du mouvement, comme la spasticité. 

L’acupuncture peut aussi amender les émotions et d’autres séquelles d’AVC, alors il peut valoir la peine de l’entamer. 

L’acupuncture n’est qu’un moyen de traitement offert par la médecine traditionnelle chinoise.  Si vous vous intéressez à d’autres traitements parallèles, parlez à votre médecin avant de prendre de nouveaux compléments alimentaires ou d’expérimenter de nouveaux traitements. 

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt