Votre panier est vide.

Les huiles essentielles qu’il vous faut pour récupérer après un AVC

flatlay d'huiles essentielles pour la récupération d'un AVC

Les huiles essentielles ne sont pas des pilules magiques, mais elles peuvent aider à alléger certaines séquelles de l’AVC telles que l’anxiété, la fatigue et l’insomnie. 

Les huiles essentielles sont des composés chimiques, distillés et concentrés, qui proviennent des plantes : une forme de médecine naturelle qu’on peut masser sur la peau ou aromatiser pour stimuler le cerveau.

Cet article touchera 7 huiles essentielles qui peuvent promouvoir la guérison après un AVC.  Allons-y ! 

Est-ce que les huiles essentielles peuvent améliorer une paralysie après un AVC ?

Avant d’approfondir les huiles, on veut souligner qu’on ne peut pas les employer à guérir une paralysie après un AVC parce qu’elles ne promeuvent pas la neuroplasticité. 

La neuroplasticité est la capacité du cerveau à se recâbler afin qu’il puisse récupérer des fonctions touchées par des événements traumatiques comme un AVC.  On promeut le processus de recâblement par des répétitions amoncelées.  

Tant qu’on bouge, le cerveau comprend qu’il y a une demande de cette fonction, et les voies neuronales correspondantes se fortifient.  

Les huiles essentielles n’effectueront pas ces répétitions pour vous, mais elles peuvent aider à alléger certains effets psychologiques et physiques emportés par l’AVC. 

Les meilleures huiles essentielles pour récupérer après un AVC

Si vous voulez augmenter votre récupération après un AVC, voici de meilleures huiles essentielles à essayer :

1. La lavande

Une belle image de la lavande, qui emporte, parmi d'autres, des propriétés neuroprotectrices qui sont utiles aux patients en train de récupérer après un AVC.

L’huile de lavande a des propriétés neuroprotectrices qui se rapportent à la prévention du stress oxydatif dans le cerveau. 

Le stress oxydatif signifie un déséquilibre entre les antioxydants et les radicaux libres, qui est responsable de beaucoup de dommage cellulaire après un AVC.   

Réduire le stress oxydatif peut aider à entretenir les fonctions neurologiques et à minimiser les effets d’un AVC. 

L’huile de lavande est également extrêmement polyvalente et possède de nombreuses propriétés guérissantes. 

Dans le monde entier, elle est employée comme un sédatif (pour réduire le stress et promouvoir le sommeil), un antidépresseur et un analgésique (un antidouleur). 

2. L’huile d’encens

L’huile d’encens, qui possède des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antifongiques., est aussi utile en traitant des escarres qui arrivent souvent aux patients atteints d'AVC à cause de la paralysie.

L’huile d’encens possède des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antifongiques. 

Elle est ainsi idéale pour traiter les escarres (les blessures de la peau causées par une pression prolongée), qui sont très communes parmi les survivants d’AVC à cause de la paralysie. 

On suggère aussi que l’huile d’encens peut favoriser la santé mentale en influant sur le système limbique (la région du cerveau qui se rapporte à la régulation des instincts et des humeurs). 

3. L’huile d’eucalyptus

L'huile d’eucalyptus, qui possède des propriétés antiseptiques, antioxydantes et antivirales., sert aussi à traiter des douleurs, ainsi que d'un stimulant naturel.

Comme l’encens, l’huile d’eucalyptus possède des propriétés antiseptiques, antioxydantes et antivirales.

Elle aide à promouvoir les activités cellulaires et à apaiser les douleurs des muscles et des articulations, qui les survivants d’AVC subissent souvent. 

L’huile d’eucalyptus est également un stimulant naturel qui peut augmenter l’attention et combattre l’embrouillement du cerveau souvent emporté par les AVC. 

4. L’huile de camomille

L’huile de camomille, qui produit un fort effet sédatif, est utile en traitant l'insomnie, ainsi que des douleurs en empêchant la libération de prostaglandines qui en contribuent à la sensation.

De nombreux survivants ont du mal à dormir la nuit à cause de l’anxiété et de douleurs. 

L’huile de camomille produit un fort effet sédatif qui aide à apaiser l’esprit et la tension nerveuse en empêchant la libération des produits chimiques appelés prostaglandines qui augmentent la douleur. 

5. L’huile de romarin

L’huile de romarin aide à stimuler le cerveau, réduire la léthargie, augmenter la clarté mentale, ainsi que réduire l'inflammation et amoindrir les raideurs qu'emporte la spasticité.

L’huile de romarin est une huile essentielle qui aide à stimuler le cerveau, réduire la léthargie, augmenter la clarté mentale et la motivation afin que les survivants d’AVC puissent se concentrer à la rééducation. 

De nombreux survivants d’AVC éprouvent des douleurs provenant d’une spasticité (des contractions constantes des muscles).  L’huile de romarin peut aider à réduire l’inflammation et ainsi apaiser les muscles et les raideurs.

Si vous avez une hypertension, il vaut mieux éviter cette huile parce qu’elle augmente la circulation.  Parler à votre médecine avant de l’essayer. 

6. L’huile de la menthe poivrée

L’huile de la menthe poivrée peut aider à apaiser le vertige et la nausée, ainsi que stimuler le cerveau et activer la mémoire et la concentration.  De plus, elle est très rafraîchissante !

L’huile de la menthe poivrée peut aider à apaiser le vertige et la nausée emportés par les séquelles de l’AVC et des médicaments. 

Elle aide aussi à stimuler les activités cérébrales et améliorer ainsi la concentration et la mémoire. 

Quand on la masse sur la peau, l’huile de la menthe poivrée a un effet apaisant et rafraîchissant qui peut adoucir les nerfs et alléger les douleurs. 

7. L’huile de citron

L’huile de citron peut servir d’un stimulant aux patients atteints d'AVC, et elle a également des propriétés de détoxification et peut améliorer les humeurs..

L’huile de citron peut servir d’un stimulant parfait aux survivants d’AVC qui subissent une fatigue extrême, un manque de motivation ou une léthargie. 

Quand on l’aspire, on a prouvé que l’huile de citron améliore les humeurs et augmente les niveaux d’énergie, rendant ainsi la performance meilleure.

Elle possède aussi des propriétés de purification, de détoxification et de digestion. 

Essayer les huiles essentielles dans la récupération après un AVC

Si l’une de ces huiles essentielles vous avez l’air bon à propos de votre récupération après un AVC, essayez-la.  Elles peuvent aider à améliorer les séquelles de l’AVC telles que les douleurs, la dépression et l’insomnie. 

Tout le monde a sa propre expérience en utilisant des thérapies parallèles, alors les résultats ne sont pas garantis.  Cependant, les essentielles huiles sont généralement abordables et n’emportent que des séquelles minimales quand on les utilise en sécurité. 

Nous espérons que certaines entre elles servent à augmenter votre récupération après un AVC.  

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt