Votre panier est vide.

Peut-on guérir le pied tombant sans chirurgie ?

can foot drop be cured without surgery? discover 3 alternative treatments

C’est une question très courante : la chirurgie est-elle nécessaire pour guérir le pied tombant ? En bref, oui. La chirurgie n’est qu’un dernier ressort contre le pied tombant, avant lequel il y a d’autres techniques de rééducation que vous devez essayer. 

À ce titre, dans cet article, on va discuter de trois traitements parallèles contre le pied tombant. Mais avant de les aborder, discutons pourquoi et quand nous devons considérer la chirurgie. 

La chirurgie du pied tombant : comment et quand ?

Le pied tombant est une maladie qui touche la capacité de faire le mouvement qui s’appelle la dorsiflexion — la flexion du pied vers le tibia. Cette maladie provient souvent d’une blessure neurologique, telle qu’un AVC.   

Il existe beaucoup de traitements contre le pied tombant, mais le plus invasif d’entre eux est une chirurgie que s’appelle un transfert de tendons

Pendant cette intervention, on remplace les tendons affectés par d’autres tendons indemnes de la jambe pour améliorer la mobilité du pied et rendre la dorsiflexion possible.

Certains thérapeutes sont de l’avis que, si le pied tombant ne s’améliore après une année de traitement, on peut considérer la chirurgie. Ce traitement est plutôt invasif et permanent, c’est pourquoi on le considère comme un traitement de dernier ressort. 

La plupart des thérapeutes recommandent qu’on épuise les autres traitements auparavant, et l’on va les aborder maintenant. 

Techniques de rééducation non invasives contre le pied tombant

Avant de considérer la chirurgie du pied tombant, essayez de poursuivre la rééducation habituellement pendant au moins un an. 

Beaucoup de gens regagnent le mouvement du pied sans chirurgie en travaillant assidument.

Parcourons les autres traitements contre le pied tombant après une blessure neurologique…

1. Les exercices de rééducation qui aident à recâbler le cerveau

Le meilleur moyen naturel de traiter le pied tombant est de réentraîner le cerveau à communiquer à nouveau avec les muscles qui contrôlent la dorsiflexion.  

Et le cerveau sait déjà s’y prendre : il emploie un processus nommé la neuroplasticité, par lequel il forme de nouvelles voies neuronales en réponse aux activités que vous faites à répétition. Alors, quoique vous ne puissiez pas faire la dorsiflexion en ce moment, vous pouvez réentraîner votre cerveau à faire ce mouvement avec des exercices contre le pied tombant.

Dans ces exercices, il s’agit des mouvements qui ressemblent à la dorsiflexion qui ont pour but de réentraîner le cerveau à soulever l’avant du pied. Plus qu’on s’entraîne aux exercices contre le pied tombant, plus qu’on améliore la dorsiflexion. 

Parce que la répétition d’un tel exercice fortifie de nouvelles voies neuronales dans le cerveau qui contrôlent la dorsiflexion, rendant ainsi le cerveau plus efficace en effectuant ce mouvement. 

Les exercices contre le pied tombant sont le moyen le plus naturel, non invasif et efficace pour guérir le pied tombant. 

2. La stimulation électrique contre le pied tombant

On peut avancer peu à peu en faisant les exercices contre le pied tombant ; mais il existe aussi le potentiel d’accélérer vos progrès en ajoutant la stimulation électrique à votre régime.

Cette méthode thérapeutique fonctionne en plaçant des coussinets électriques sur les muscles affectés, par lesquels on applique une stimulation électrique douce.   

Cette électricité envoie des signaux à votre cerveau qui disent, « Hé ! Rappelez-vous : voilà les muscles ! Allons-y ! », ce qui va activer la neuroplasticité encore plus rapidement. 

On a prouvé cliniquement l’efficacité de cette pratique.

3. Les orthèses cheville/pied (AFO)

Puisque le pied tombant augmente votre risque de tomber, on recommande un AFO pour améliorer votre sécurité.

Une AFO est une orthèse qu’on utilise pour contrôler les mouvements du pied et de la cheville et pour éviter de laisser trainer les orteils. 

Tandis que, en gros, les AFO améliorent considérablement la sécurité et la démarche, on les considère en même temps du côté d’un outil de compensation : elles n’aident à envoyer aucun signal au cerveau, alors elles ne facilitent pas la guérison.    

Et on peut aller plus loin et constater que les AFO n’encouragent pas les mouvements actifs des muscles affaiblis du pied et de la cheville. Alors, on peut finir par s’habituer à cette non-utilisation, ce qui est à l’origine de la phrase « utilisez-le ou perdez-le » qu’on rencontre souvent chez l’ergothérapie. 

Pourtant, ne laissez pas ces avertissements vous décourager d’utiliser les AFO pendant vos activités journalières, et en particulier pour améliorer votre sécurité. Les AFO sont tout à fait utiles, et on en doit profiter, en particulier si votre thérapeute vous les a conseillées

Vous pouvez également combattre cette non-utilisation en réservant une partie particulière de la journée pour utiliser exprès votre pied et pour faire des exercices contre le pied tombant. Cela va vous empêcher de vous habituer à la non-utilisation et à la fois aide le cerveau à se recâbler pour améliorer la dorsiflexion. 

Comment guérir le pied tombant sans chirurgie

La première ligne de défense contre le pied tombant est les exercices de rééducation. Faire les exercices contre le pied tombant à haute répétition aidera à recâbler le cerveau et à améliorer la dorsiflexion. 

Mais, les résultats peuvent n’arriver que peu à peu. Si vous voulez accélérer le processus, vous pouvez considérer d’incorporer la stimulation électrique à votre régime. Entretemps, vous pouvez également profiter des AFO pour améliorer votre sécurité et votre équilibre. 

Soyez conscient que les AFO sont aussi une béquille et tandis que vous devez en profiter pour améliorer votre sécurité, ne négligez pas vos exercices de rééducation qui traitent les racines du problème afin que vous puissiez accomplir une guérison complète.    

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt