Votre panier est vide.

Le pronostic après un AVC : à quoi s’attendre ?

Un médecin assis vous regarde dans les blancs des yeux en réponse de la question : à quoi s'attendre après un AVC et quel est le pronostic ? Ce qui constitue le sujet de cet article.

Tous les pronostics après un AVC diffèrent, parce que tous les AVC diffèrent ainsi ; ce qui emporte une forte variabilité en prévoyant les résultats d’un AVC. 

Pourtant, il y a certains facteurs bien connus que vous pouvez utiliser pour apprécier à quoi vous attendre après un AVC.

Dans cet article, vous apprendrez quels facteurs portent la responsabilité du pronostic après un AVC.  Allons-y. 

Les traitements rapides influent sur le pronostic de la récupération après un AVC

Les AVC surviennent quand l’approvisionnement en sang, riche en oxygène, du cerveau devient compris, entrainant la mort des cellules cérébrales.    

Un AVC sévère ou non traité peut s’avérer fatal.  Heureusement, le progrès du diagnostic et traitement a réduit le taux de mortalité ces dernières années.   [source : NCBI]

Si on traite les patients dans les trois premières heures suivantes au début de l’AVC, ils subissent souvent moins d’incapacité après 3 moins que les patients pour qui les traitements sont arrivés plus tard. [source : CDC]

C’est dire que le temps signifie le cerveau !  Le plus tôt sera toujours le mieux en ce qui concerne la restauration du flux sanguin dans le cerveau. 

Comment l’âge se rapporte au pronostic de récupération après un AVC

Comme la chronologie des traitements d’un AVC, l’âge du survivant influe aussi sur le pronostic d’un AVC à long terme. 

Dans les grandes lignes, le taux de survie est plus élevé chez les jeunes survivants d’AVC qu’avec les survivants plus âgés. 

Voici quelques chiffres d’une étude comprenant 836 patients atteints d’AVC :

  • 57 % des survivants d’AVC de moins de 50 ans ont survécu à plus de leur première année après l’AVC
  • 9 % de survivants d’AVC de plus de 70 ans ont survécu à plus de 5 ans. 

Comme vous pouvez le remarquer, le taux de survie est lugubre pour les personnes âgées qui subissent un AVC.  Heureusement, l’âge n’est pas le seul facteur qui influe sur ces résultats. 

Le niveau de fonction avant l’AVC, c’est dire la capacité d’effectuer les tâches habituelles, peut aussi influer sur l’efficacité de la récupération.  Si la personne était plutôt indépendante avant l’AVC, elle a plus de chance de récupérer ses fonctions.  Pourtant si elle avait déjà besoin de l’aide d’un soignant avant l’AVC, quelle que soit la raison, elle peut avoir plus du mal à se rétablir.  

La taille de l’AVC influe fort sur les résultats

La taille de l’AVC est un autre facteur bien connu qui influe sur le pronostic après un AVC. 

Les survivants des AVC faibles ont une tendance d’atteindre aux meilleurs résultats que les survivants d’AVC massifs. On mesure la force d’un AVC en se servant de l’échelle de l’accident vasculaire cérébral de l’Institut national de la santé (NIHSS).

Les marques plus élevées signifient que l’AVC emportera les effets secondaires plus sévères. 

Dans les grandes lignes, le pronostic après un AVC est plus pessimiste avec les AVC massifs et plus optimiste avec les AVC faibles. [source : American Family Physician]

Pourtant, une étude a montré que l’échelle NIHSS manque de précision en prévoyant les AVC au sommet de l’échelle, alors on doit tenir les marques en tant qu’un guide plutôt qu’une prédiction ferme : elles peuvent offrir un aperçu, mais pas d’absolues.     

Les 3 premiers mois de la récupération comptent beaucoup

La rééducation après un AVC commence souvent pendant les 24-48 heures à la suite de l’AVC. 

Lorsque le cerveau tente de se guérir après une blessure, il entre dans un état de neuroplasticité élevé où la récupération s’effectue plus rapidement. 

Alors, les spécialistes de rééducation agissent vite pour en profiter. Tout compte fait, la neuroplasticité est la clé de la récupération après un AVC.

Dans les grandes lignes, la récupération s’effectue plus vite pendant les 3 premiers mois à la suite d’un AVC lorsque le cerveau occupe cet état de neuroplasticité élevé.  

Les résultats de la rééducation sont beaucoup plus forts pendant cette période.  Alors, on induit les patients à y profiter des thérapies hospitalière et ambulatoire. 

La vitesse de la récupération ralentie, on rencontre souvent le palier de la récupération quelques mois après l’AVC. 

Le palier ne signifie pas que le progrès s’arrête, mais plutôt qu’il a simplement ralenti.  On conseille les patients à poursuivre un programme de rééducation acharné pour avancer la récupération. 

Vous intéressez-vous à un livre d’exercices de récupération d’AVC en PDF ? Cliquez pour télécharger gratis notre livre électronique sur les exercices de récupération d’AVC.

Le pronostic à long terme des survivants d’AVC

Le pronostic après un AVC est plutôt optimiste chez les patients plus jeunes qui ont subi un AVC faible ou modéré, en particulier s’ils s’engagent à la rééducation pendant les 3 premiers mois. 

Si ce critère ne vous convient pas, tenez-vous à ne perdre pas l’espérance. 

Outre toutes les statistiques, on doit aussi considérer les facteurs émotionnels et motivationnels. 

Un programme de rééducation rigoureux et une forte motivation peuvent produire de meilleurs résultats qu’on doit s’attendre d’après les statistiques.

Vous n’êtes pas un chiffre : vous êtes un être humain qui respire et vit.  Le fait que vous avez survécu à un AVC témoigne que votre corps est bien capable de faire les miracles. 

De plus, les patients qui ont rencontré un palier sont souvent capables de recommencer la rééducation et faire du progrès.  Tout est possible, mais il faut agir pour réaliser votre volonté. 

On peut aussi amender la récupération en utilisant des thérapies au domicile innovatrices et en ne baissant jamais les bras.

L’action motivée entrainera un meilleur pronostic de récupération après un AVC.  

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt