Votre panier est vide.

Les chances de guérir la paralysie après un AVC : les études et les méthodes

Un survivant d'AVC remarche avec l'aide de sa femme, en symbolisant le thème de cet article : quelles sont les chances de guérir une paralysie après un AVC.

De nombreux survivants d’AVC et leurs soignants se trouvent à se demander s’il est possible de guérir la paralysie après un AVC, et de quoi il s’agit dans ce processus. 

Il n’existe pas une réponse universelle.  Tous les AVC diffèrent, alors chaque récupération varie pareillement. 

Pour éclairer la paralysie après un AVC, cet article touchera des facteurs importants qui influent sur la récupération.  Ensuite, on abordera les méthodes efficaces de traitement, et enfin conclura avec une histoire réussie.

Les liens ci-dessous vous amèneront à leurs sections correspondantes :

Les facteurs qui influent sur les chances de guérir la paralysie après un AVC

Si vous avez des muscles paralysés après un AVC et que vous vous demandez quand vous pouvez rétablir ces mouvements, c’est important de comprendre que chaque récupération est très singulière. 

Tous les AVC diffèrent, et chaque cerveau est câblé d’une façon singulière.  Ça signifie que chaque patient récupéra à sa propre manière, ce qui rend difficile, peut-être impossible, de pronostiquer n’importe quelle paralysie après un AVC. 

Heureusement, il y a beaucoup de preuves cliniques qui montrent une corrélation positive entre l’intensité et assiduité de la rééducation et la récupération après un AVC.  Alors, celles-là constituent des facteurs importants dans la guérison d’une paralysie après un AVC.  La taille est l’emplacement de l’AVC sont deux autres facteurs importants. 

Dans les grandes lignes, les effets deviennent plus sérieux en tant que la taille de l’AVC augmente, atteignant peut-être le niveau d’une paralysie d’un côté du corps (une maladie appelée l’hémiplégie).  Pour mieux comprendre la guérison d’une paralysie après un AVC, c’est utile d’aborder le processus de rééducation. 

Les études montrent que la rééducation à long terme est la clé de la récupération

Pendant la rééducation, de nombreux survivants d’AVC éprouvent une période de guérisons rapides pendant les 3 premiers mois après l’AVC. C’est partiellement à cause de la rééducation hospitalière qui exige 3 heures de thérapie par jour

C’est important que les survivants d’AVC continuent la rééducation au domicile une fois la rééducation hospitalière terminée.  Sans assistance constante à la thérapie, le progrès peut s’aplatir. 

Par exemple, une étude a suivi des patients atteints d’AVC pendant une période de 5 ans et a trouvé que « les niveaux des fonctions et des mouvements à 5 ans équivalent ceux qu’on a mesurés à 2 mois. »  

Les chercheurs attribuent les avancements dans les 2 premiers mois à l’intensité de la rééducation hospitalière.  Pour entretenir la rééducation après, il faut une thérapie assidue au domicile. 

Heureusement, en poursuivant la rééducation à long terme, le pronostic devient plus optimiste. 

Une autre étude s’est concentrée sur les effets de rééducation à long terme de 51 patients atteints d’AVC qui ne peuvent pas marcher à 3 mois après leur AVC.  Après deux ans de rééducation, 74 % entre eux sont arrivés à remarcher sans de l’aide. 

Cela montre l’importance de continuer la rééducation après la thérapie hospitalière. 

Vous intéressez-vous à 25 pages d’exercices de la récupération après un AVC en PDF ? Télécharger gratis notre livre électronique d’exercices de rééducation après un AVC 

Comment le cerveau et le corps guérissent d’une paralysie après un AVC

Maintenant, discutons comment fonctionne la guérison d’une paralysie après un AVC. 

La paralysie après un AVC provient d’un dérangement entre le cerveau et les muscles.  Si le cerveau est incapable d’envoyer aux muscles les signaux justes, ceux-ci deviennent difficiles à bouger ou paralysés. 

Heureusement, le cerveau peut se recâbler et se guérir après une telle blessure.  Tandis que de nombreux survivants d’AVC n’atteignent pas une récupération complète, ils peuvent néanmoins améliorer leurs fonctions en se servant de l’approche juste. 

Ce processus tourne autour neuroplasticité après un AVC. La neuroplasticité signifie la capacité innée de cerveau à se recâbler et à apprendre de nouvelles compétences, et elle est fondée sur l’expérience. 

Par exemple, personne n’est né sachant comment faire du vélo.  C’est par les efforts et l’expérience qu’on y arrive.  Faire du vélo devient également plus facile tant qu’on l’essaie.   La guérison d’une paralysie après un ACV agit pareillement. 

Maintenant, vous découvrez des traitements efficaces qui encouragent la neuroplasticité et la récupération. 

Les méthodes de la guérison d’une paralysie après un AVC

Avec toutes les méthodes de rééducation après un AVC, c’est important d’expérimenter les diverses techniques jusqu’à ce que vous trouviez ceux qui vous conviennent le mieux. 

Une fois que vous les avez trouvés, faites de votre mieux pour les effectuer quotidiennement.  On ne peut pas le souligner assez fort : la rééducation à long terme est la clé de la récupération. 

Voici des méthodes de guérir d’une paralysie après un AVC que vous pouvez faire au domicile avec l’aide d’un soignant :

  • Les exercices passifs d’amplitude de mouvement. Demander à un soignant ou un thérapeute de vous aider quotidiennement à bouger les membres à travers une amplitude qui ne vous fait aucun mal.  Quoique vous n’effectuiez pas ces exercices tout seul, ces mouvements passifs aident encore à stimuler le cerveau et à activer la neuroplasticité. 
  • Effectuer les exercices d’amplitude de mouvement vous-même.  Que la récupération soit plus encouragée, essayez de faire ces exercices passivement en vous servant du côté indemne pour aider le côté paralysé.  Concentrez-vous à chaque mouvement, parce que la neuroplasticité aurait lieu spécifiquement lorsqu’on donne de l’attention aux mouvements.
  • La pratique mentale. Envisager les mouvements constitue un autre moyen d’activer la neuroplasticité.  Avant chaque séance, passez un moment en vous envisageant effectuer les exercices tout seul.  On a cliniquement prouvé que la pratique mentale aide à activer la neuroplasticité ; et quand on la combine avec les exercices physiques, les résultats deviennent encore mieux.
  • La stimulation électrique. Dans la stimulation électrique, on envoie des impulsions électriques aux muscles affectés, ce qui les aide à se contracter et à bouger si la contraction est assez forte.  Il faut faire attention au mouvement pour encourager la neuroplasticité.  Travaillez avec un thérapeute au début, pour que vous puissiez apprendre où vous deviez placer les électrodes et quels exercices d’effectuer avec, etc. 
  • La thérapie miroir. Cette méthode de rééducation traditionnelle sert bien les survivants d’AVC qui subissent une paralysie.  Dans la thérapie miroir, on profite d’un miroir pour tromper le cerveau, le faisant croire que vous soyez en train de bouger la main paralysée, tandis que c’est actuellement la main indemne.
  • Le FitMi thérapie à domicile. Cet appareil de rééducation à domicile crée des régimes d’exercice fait sur mesure selon vos capacités.  De nombreux patients atteignent des résultats considérables, y compris ceux qui guérissent d’une paralysie après un AVC.  L’histoire ci-dessous vous en fournira plus de détails.  

C’est important de collaborer étroitement avec vos soignants et votre équipe médicale pour établir votre régime de rééducation.  Une fois établie faites de votre mieux pour l’effectuer quotidiennement au domicile. 

Une histoire d’une réussite sur la paralysie après un AVC

Ron, un survivant d’AVC, a combattu une paralysie à la suite d’un AVC.  Voici l’histoire de sa récupération, d’après sa femme :

Ron, un survivant d'AVC qui a subi une paralysie complète d'un côté du corps, a rétabli du mouvement de son bras en profitant du FitMi thérapie à domicile.

« Mon mari a subi un AVC à cause d’une dissection de l’artère carotide à la fin de mai, cette année.  Il a perdu 40 % de l’hémisphère gauche de son cerveau, ce qui a emporté une paralysie. 

Il avait des troubles légers de la parole, mais heureusement ses médecins croient qu’il est un gaucher rare dont l’aire de Brocha (le centre de langage du cerveau) se trouve dans l’hémisphère droit du cerveau.  Il a passé deux semaines dans les soins intensifs, et il avait assisté à la rééducation hospitalière pendant les 5 semaines suivantes.  Puis, il est rentré à la maison et dès lors il avait assisté à la thérapie ambulatoire pour trois jours par semaine.

Il y a environ trois semaines, je lui ai commandé le FitMi, et la semaine dernière il a bougé le bras pour la première fois !!!  Nous tous sommes de l’avis que les mouvements répétitifs du bras ont envoyé un signal au cerveau, faisant le savoir qu’il est là et prêt à bouger !!!

Il continuera à faire le FitMi et aussi ses autres thérapies autant qu’il le faut pour récupérer !!! »

L’histoire de Ron sert d’un témoignage que le cerveau répond à l’expérience.  Son bras affecté a regagné un peu de mouvement en effectuant assidument des exercices passifs avec le FitMi thérapie à domicile. 

Le FitMi est un système de récupération idéal aux survivants d’AVC parce qu’il s’ajuste à vos capacités.  Même les survivants qui subissent une paralysie peuvent profiter du FitMi en faisant des exercices passifs, tout comme Ron.

Tout le monde ne récupéra pas comme Ron, mais nous espérons que son histoire vous inspire à explorer votre propre potentiel.  Il faut bien essayer pour connaître ce qui est possible dans votre récupération. 

La guérison d’une paralysie après un AVC

Maintenant, nous espérons que cet article vous a motivé à créer votre propre programme de thérapie au domicile et à guérir d’une paralysie après un AVC. 

Que vous trouviez les méthodes qui vous vont bien, expérimentez les diverses techniques avec l’aide et l’approbation de votre thérapeute.  Puis, effectuez-les assidument pour mettre au point la guérison d’une paralysie après un AVC. 

Cela constitue le meilleur moyen de fournir au cerveau la stimulation dont il a besoin pour se recâbler et se remettre après une blessure. 

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt