Votre panier est vide.

Le réentrainement sensoriel après un AVC : comment ça marche et les exercices à essayer

Une soignante conforte une patiente qui a subi des troubles sensoriels après un AVC, ce qui constitue le sujet de cet article.

Après un AVC, est-il possible d’améliorer les troubles sensoriels comme les engourdissements ou des difficultés à distinguer la température ?  Les patients qui ne peuvent sentir rien, est-ce qu’ils peuvent rétablir la sensibilité ?

Heureusement, l’espérance de regagner la sensibilité reste après un AVC.  Le processus s’appelle le réentrainement sensoriel, autrement la rééducation sensorielle, et cet article vous en propose des explications et un aperçu des traitements.  

D’abord, on vous aide à comprendre les causes des troubles sensoriels à la suite d’un AVC.  Ensuite, on vous fournit des techniques qui aident à encourager la récupération.  Les liens ci-dessous vous emporteront à leurs sections correspondantes :

Quelles sont les causes des troubles sensoriels après un AVC ?

Les troubles sensoriels à la suite d’un AVC peuvent prendre de nombreuses formes. 

Certains patients éprouvent des engourdissements du côté affecté tandis que d’autres sentent des picotements. Et dans certains cas, les survivants d’AVC ont du mal à sentir le chaud et le froid.

Les troubles sensoriels pareils proviennent souvent d’un dommage, emporté par un AVC, à une région du cerveau qui aide à réguler la sensibilité.  Tout le cerveau assiste au traitement de la sensibilité, mais certaines régions jouent à un rôle plus spécifique.   

Par exemple, le thalamus est responsable de transmettre 98 % des saisies sensorielles.  Alors, les survivants d’un AVC thalamique éprouvent souvent des engourdissements et des troubles sensoriels. 

Les patients qui ont subi un AVC pariétal ou un AVC occipital peuvent aussi éprouver des troubles sensoriels, parce que ces régions du cerveau servent aussi en régulant la sensibilité.   

Maintenant que vous comprenez les causes des troubles sensoriels, discutons les méthodes du réentrainement sensoriel. 

Comment fonctionne le réentrainement sensoriel ?

Une femme souriante vous accueillit à cette section qui explique comment fonctionne le réentrainement sensoriel.

Avec la rééducation sensorielle, les survivants d’AVC peuvent entrainer le cerveau à traiter encore les signaux sensoriels. 

Tous les AVC diffèrent, alors chaque récupération des troubles sensoriels varie pareillement.  Pour certains patients, il se passe une récupération spontanée où la sensibilité se rétablit toute seule.  Pour d’autres, il faut de thérapie afin de maximiser les chances à rétablir la sensibilité après un AVC. 

Le meilleur type de thérapie qui aide à améliorer les troubles sensoriels est les exercices du réentrainement sensoriel, comme ceux que vous trouverez ci-dessous.  Ces exercices fournissent au cerveau une stimulation qui aide à encourager le traitement des informations sensorielles.

Tout comme vous pouvez récupérer les mouvements en effectuant des exercices de physiothérapie, vous pouvez aussi récupérer la sensibilité en effectuant les exercices de la rééducation sensorielle.  Il faut de l’assiduité et de la répétition. 

Le cerveau répond au volume et la fréquence de votre thérapie en se recâblant ainsi : effectuer plus d’exercices signifie plus de stimulation et, alors, plus de récupération. 

Les exercices du réentrainement sensoriel au domicile

Les exercices du réentrainement sensoriel peuvent aider à restaurer la capacité du cerveau à interpréter les sens.

Tous les exercices impliquent de toucher.  Chaque fois qu’on touche quelque chose, on envoie des stimulations sensorielles au cerveau, l’encourageant ainsi à se recâbler.  

Répétez chaque exercice au moins 10 fois et entrainez-vous pour 10-15 minutes par jour.  Rappelez-vous que la répétition et l’assiduité sont les plus importantes pour une récupération rapide après un AVC.

Voici des activités efficaces de la stimulation sensorielle pour les patients d’AVC :

1. Mettre et toucher des choses sur une table

Ramassez des objets de différentes textures et posez-les sur une table devant vous.  Par exemple, on peut ramasse une écharpe douce, du papier de verre rugueux, des boules de coton pelucheux, du Velcro rugueux et des argenteries fraîches. 

Sans regarder les objets, saisissez-les et palpez-les pour distinguer les textures. 

2. Chasser les textures

Remplir un bol de riz crut et ensevelissez-y des objets de textures différentes, comme des billes, des pièces de monnaie, du Velcro et des boules de coton.  Puis mettre la main dans le bol et essayer de trouver les objets sans les regarder.  

Si vous ne pouvez pas y arriver au début, continuez d’essayer.  L’exposition répétitive des exercices du réentrainement sensoriel aide à stimuler le cerveau et à encourager la récupération. 

3. Palper les textures

Une patiente effectue un exercice sensoriel avec un tissu pour traiter les engourdissements provenant d'un AVC.

Demandez à quelqu’un de poser des objets différents dans vos mains et, avec les yeux ouverts, palpez ses objets pour les sentir. 

Une fois que vous avez senti tous les objets, effectuez encore l’exercice en gardant les yeux fermés. 

Occupez-vous de sentir chaque objet et d’en établir la connexion dans votre esprit.  Notez des différences entre les sensations en touchant les objets avec les yeux ouverts et fermés. 

4. Différencier la température

Cet exercice de rééducation sensorielle convient particulièrement aux survivants d’AVC qui ont du mal à sentir le chaud et le froid. 

Trempez un tissu dans l’eau froide et un autre dans l’eau tiède (pas chaude).  Puis, demandez à quelqu’un de poser le tissu froid sur votre bras.  Constatez que la sensation est différente qu’avant l’AVC. 

Après 30 secondes, demandez-lui de changer le tissu froid pour celui qui est tiède, et essayez de sentir la différence de température. 

Maintenant, fermez les yeux, et demandez-lui de poser l’un des tissus sur votre bras et essayer de déterminer si vous sentez le chaud ou le froid. 

Répétez cet exercice en alternant du froid au chaud.   

S’il n’y a personne qui peut vous aider, vous pouvez effectuer cet exercice en vous servant du bras indemne pour poses les tissus sur le bras affecté. 

5. Repérer la sensation

Fermez les yeux et demandez à quelqu’un de poser sa main quelque part sur votre bras.  Puis, montrez la région que vous croyez touchée du doigt.

Si vous n’avez pas indiqué la zone juste, demandez-lui d’y bouger votre main.  Puis ouvrez les yeux pour absorber l’information.  

Les réactions pareilles aident à réentrainer votre cerveau.  C’est comme on dit à votre cerveau, « On ne m’a pas touché à cet endroit-là, mais à cet endroit-ci. » 

Répétez cet exercice au moins 10 fois, ou préférablement plus !

Une fois que vous avez maîtrisé cet exercice de réentrainement, variez les choses en demandant à votre aide de vous toucher avec les objets de textures différentes, comme un coton-tige ou une cuiller en métal.  

Gardez toujours les yeux fermés pendant cet exercice et, si vous vous trompez, ouvrez les yeux une fois que quelqu’un vous a bougé le doigt pour absorber les réactions. 

Améliorer la capacité à sentir

La rééducation sensorielle fournit au cerveau la stimulation dont il a besoin pour récupérer après un AVC. 

Elle insiste sur un concept important de la récupération après un AVC : avec assez de répétition, on améliore les chances de guérir, et ainsi de restaurer la sensibilité et le touche du côté affecté.   

Il se peut que les résultats n’arrivent pas aussi vite qu’on espère, mais si on effectue des exercices, le cerveau répondrait.  Bonne chance sur le chemin de rétablissement !

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Dès que là, le lundi vous recevrez notre lettre d’information contenant 5 articles sur la récupération d’un accident vasculaire cérébral (AVC).  

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt