Votre panier est vide.

C’est vrai ! Le rétablissement reste possible même des décennies après un AVC

stroke recovery is possible at any age and any stage post stroke

Si vous êtes un survivant d’AVC, il se peut que vous ayez entendu parler d’un certain plateau dans vos progrès où « on cesse de se rétablir après deux ans. » Pourtant, ce n’est absolument pas le cas. 

Le rétablissement reste possible à tout âge, quelle que soit la durée depuis votre AVC. Et les dernières recherches ont finalement commencé à rattraper cette idée.  

Donc, si vous vous inquiétez du temps qui s’est passé depuis votre AVC et de son effet sur votre rétablissement, cet article va changer vos idées !

La vérité est que vous pouvez poursuivre le rétablissement même des décennies après avoir quitté la rééducation : votre cerveau reste toujours capable de se guérir. 

Votre cerveau s’adapte à vos habitudes durant toute votre vie

Les études montrent que votre cerveau s’adapte en permanence, pendant toute votre vie, en employant un processus qui s’appelle la neuroplasticité pour se recâbler. 

Et l’on active la neuroplasticité en s’entraînant : lorsqu’une de nos activités est en train de devenir une habitude, le cerveau s’y engage et s’y adapte pour se rendre plus efficace à cette tâche. 

Par exemple, on a montré que les chauffeurs de taxi à Londres, qui sont chargés de naviguer sur quelque 25 000 chemins, possèdent plus de cellules cérébrales poussant aux régions du cerveau associé à la connaissance de cartes. 

D’une façon pareille, on a observé que les étudiants en médecine qui viennent de se préparer à un examen éprouvent des changements cérébraux dans les régions associées à la mémoire et à l’apprentissage. 

Ces études montrent ainsi que votre cerveau est toujours en train de changer, de pousser et de s’adapter aux habitudes que vous choisissez. 

Se rétablir par l’entraînement après un AVC

Pour les survivants d’AVC, cela veut dire que peu importe qu’il soit deux mois ou deux années depuis votre AVC : l’entraînement peut toujours activer de nouveaux changements dans le cerveau tant que vous commencez à faire le travail.   

L’entraînement est l’essence du rétablissement après un AVC, et il est un excellent moyen de guérir des séquelles, telles que des problèmes de la mémoire ou des difficultés à bouger le bras ou la jambe.   

C’est pourquoi la rééducation comprend des exercices cognitifs (qui aident la mémoire) ainsi que des exercices de physiothérapie (qui aident à améliorer votre mobilité). Et, quels que soient les détails de votre régime — que vos exercices soient conçus pour aider la parole, la démarche ou la mémoire — vos facultés s’amélioreront.

En fait, vous pouvez rétablir tant de capacités après un AVC simplement par l’entraînement.  

Toutefois, il y a un peu de mauvaises nouvelles qui néanmoins ne doivent pas vous empêcher de poursuivre votre rétablissement. 

L’âge et la capacité du cerveau à s’adapter

En vieillissant, la capacité du cerveau à s’adapter ralentit. On a besoin de plus d’entraînement pour faire les mêmes changements dans le cerveau. 

Pourtant, ne vous accrochez pas un biais négatif en fixant votre attention à cette information et oubliant tout le reste ! Par contre, essayez de vous concentrer sur les bonnes nouvelles dont on vient de discuter : votre cerveau reste toujours capable de s’adapter, et ce fait est un constant pendant toute votre vie !   

Alors, ne vous sous-estimez pas en supposant que ce soit trop tard pour reprendre la rééducation, ou que trop de temps se soit passé depuis votre AVC ou qu’il n’y ait aucun espoir. Les dernières recherches montrent que le cerveau reste capable de s’améliorer, non seulement à chaque étape du rétablissement, mais pendant toute votre vie. 

En fait, les survivants d’AVC doivent avoir beaucoup d’espoir à tout âge, pendant tout stade et avec toute sévérité des symptômes. Tout ce dont vous avez besoin est un entraînement assidu et votre cerveau commencera à changer pour le meilleur. 

Pas assez convaincant ?

Un exemple de ce qu’une survivante d’AVC peut accomplir avec l’espoir après un AVC

Nous avons demandé à une patiente qui a eu un AVC il y a 24 ans d’essayer le MusicGlove : l’un de nos appareils de rééducation conçue pour fournir une thérapie de la main unique et puissante qui motive beaucoup de répétition des exercices (autrement dit, il motive un tas d’entraînement).  

Elle n’était pas sûre que nous puissions l’aider aussi tard dans le jeu, mais elle a voulu l’essayer tout de même. Et voilà, même deux décennies et demie après son AVC, elle a considérablement amélioré le fonctionnement de sa main !

Elle s’entraînait assidument, et le cerveau répondait. Et tandis qu’on ne peut pas garantir de pareils résultats à tout le monde, nous espérons que cette histoire prouve, au moins, qu’il y a toujours de l’espoir

Vous ne savez jamais ce que vous pouvez faire avant d’essayer. Nous espérons que l’histoire de cette survivante d’AVC vous ait inspiré à reprendre votre chemin du rétablissement et à commencer à nouveau.

Le rétablissement ne s’arrête jamais

Votre cerveau s’adapte à ce auquel vous vous entraînez, et ces adaptations et améliorations restent toujours possibles, quel que soit votre âge ou le stade de votre guérison.

Même si vous avez fait une très longue pause dans votre rééducation, vous pouvez toujours reprendre le chemin et voir des résultats — même des décennies après un AVC. Ne baissez jamais les bras et continuez à vous entraîner !

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

les exercices de tout le corps

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt