Votre panier est vide.

Pourquoi faire d’exercices est le meilleur traitement de l’hémiplégie (et comment on peut les faire stratégiquement) ?

physiothérapeute travaillant avec un patient hémiplégique dans une clinique de physiothérapie spacieuse

Le meilleur traitement de l’hémiplégie et de faire d’exercices : mais comment on peut les faire quand la moitié du corps est paralysée ? 

Ne laissez pas un manque de mobilité vous empêcher, parce qu’on peut adapte les exercices de rééducation pour accommoder l’hémiplégie, ce qui est la clé de la récupération. 

Cet article vous aidera à apprendre à créer un régime d’exercices afin de traiter hémiplégie : y compris une histoire à succès à la fin qui vous montrera comment autres ont réussi.    

Le traitement de l’hémiplégie commence avec le cerveau

L’hémiplégie, impliquant la paralysie d’un côté du corps, provient, pour la plupart, d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ou d’une blessure du cerveau, qui a affecté la capacité du cerveau d’envoyer correctement les signales aux muscles.   Le côté paralysé est généralement opposé de celui dont la blessure est localisée, en tant que chaque côté du cerveau contrôle son côté opposé du corps.  Par exemple, un AVC d’hémisphère gauche peut susciter l’hémiplégie droite.

C’est d’une haute importance de reconnaître que le problème n’origine pas dans les muscles :  le problème réside dans la capacité du cerveau de les envoyer des messages.

Donc, le traitement de l’hémiplégie implique la restauration des communications entre l’esprit et les muscles ; ce qui est possible avec neuroplasticité : la capacité du cerveau de se guérir en se recâblant. 

De plus, neuroplasticité permet aux parties saines du cerveau de prendre le contrôle des zones endommages par l’AVC ou blessure.  Ce sont des bonnes nouvelles pour les patients avec hémiplégie qui veulent regagner la mobilité de leur côté paralysé. 

Cependant, neuroplasticité ne se produit pas spontanément : il faut que vous l’aidiez à commencer.  

Comment la répétition guérit le cerveau en traitant hémiplégie

Thérapeute aidant un patient hémiplégique à faire de l'exercice dans une clinique de physiothérapie

La répétition active la neuroplasticité.  Votre cerveau aime bien l’efficacité et, à cette fin, il renforcerait vos réseaux de neurones en réponse des tâches que vous mettez en pratique régulièrement.  Au fil du temps, les tâches requerront moins d’effort et elles redeviendront automatiques.     

Les patients avec hémiplégie ne peuvent bouger leur côté affecté parce que le cerveau a perdu communications avec les muscles pertinents.  Mais, si vous commencez à les bouger fréquemment, vous les rendrez importantes, selon le cerveau. 

Donc, plus que vous bougez votre côté affecté, plus que vous stimulez la neuroplasticité, le cerveau essayant de répondre à vos mouvements en produisant les moyens efficaces.     

Il faut du temps, la neuroplasticité.  Mais s’exercer constamment peut vous aider en reconnectant l’esprit et les muscles.

Mais ce n’est pas toujours efficace de s’exercer sans but.  Il faut qu’on soit stratégique : on va vous voir ce que ça veut dire. 

Les exercices passifs sont le meilleur point de départ pour le traitement

La meilleure stratégie pour améliorer l’hémiplégie est commencer avec les exercices passifs : assister bouger votre membres affectés.

Soit avec l’aide d’une thérapeute, pendant thérapie physique, soit avec l’aide d’une soignante, si vous êtes poursuivant d’une thérapie physique à la maison.

N’importe comment vous l’accomplissez, les exercices passifs peuvent aider à démarrer la neuroplasticité en suscitant une réponse du cerveau aux mouvements.  Bien que vous ne le fassiez pas vous-même, les mouvements sont suffisants de déclencher le processus. 

Pour vous aider en créant un régime d’exercice à surmonter hémiplégie, nous avons créé ces guides d’exercice passif gratuits :

Ils sont le premier tremplin de rééducation d’hémiplégie, les exercices passifs. 

D’autres moyens à traiter l’hémiplégie

Outre les exercices passifs, il y a d’autres traitements que vous pouvez essayer avec hémiplégie.

Voici 5 autres méthodes :

1. La stimulation électrique

 unité de stimulation électrique avec électrodes sur table pour le traitement de l'hémiplégie

La stimulation électrique implique les électrodes, placées sur les muscles affectés, qui, en fournissant un courant électrique, induisent les muscles à bouger.   

La stimulation électrique est sans doute l’un des meilleurs traitements d’hémiplégie puisqu’elle fait bouger les muscles et, en même temps, stimule la sensibilisation du cerveau.

Des études ont démontré que les exercices de rééducation sont plus efficaces avec la stimulation électrique.

2. L’Entraînement mental

L’Entraînement mental implique la visualisation des mouvements que vous aspirez à améliorer.  C’est le plus courant chez les athlètes professionnels qui l’utilise afin de devenir meilleur à leur sport.    De même, patients avec hémiplégie peuvent employer l’entraînement mental avec leurs exercices de rééducation.  

Essayez de passer 5 minutes par jour à vous visualiser en train de faire des exercices de rééducation.  Ensuite, juste après avoir terminé, essayez d’effectuer ces mêmes exercices.

En combinant l’entraînement mental avec les exercices physiques, vous pouvez aider à déchaîner neuroplasticité encore plus. 

3. La thérapie miroir

La plupart des patients avec hémiplégie subissent de la paralysie de la main, même après qu’ils ont commencé à regagner le mouvement dans le bras ou la jambe.  Heureusement, il y a beaucoup de thérapies qui peuvent aider cette paralysie. 

Une thérapie qui se démarque s’appelle la thérapie miroir et elle peut améliorer la mobilité de la main même si vous ne pouvez la bouger de tout : si vous avez des problèmes de motricité fine, cela pourrait valoir la peine d’essayer.

4. Thérapie du mouvement induite par la contrainte

Thérapie du mouvement induite par la contrainte est une forme agressive de rééducation d’hémiplégie qui consiste à retenir le membre non affecté pour encourager l’utilisation du membre affecté.

Tandis que cette méthode est efficace pour le traitement de l’hémiplégie, il peut aussi frustrer la patiente.  C’est le mieux de l’essayer avec l’aide d’une thérapeute entraînée qui peut vous aider à le traverser.

5. FitMi Thérapie à la maison

fitmi aide à traiter l'hémiplégie

Une autre super thérapie est le FitMi système à la maison de Flint Rehab.  Même si vous n’avez aucune capacité de bouger votre côté affecté, ce dispositif interactif de rééducation peut vous encourager à s’exercer. 

Le FitMi est un autre traitement de l’hémiplégie qui se démarque parce qu’il encourage des patients à accomplir centaines de répétitions par session, activant agressivement la neuroplasticité.   

De nombreux de patients avec hémiplégie ont regagné la mobilité en utilisant FitMi quotidiennement.  Voici une histoire à succès qui vous démontrera comment ça marche. 

Une histoire à succès : Surmonter hémiplégie avec des exercices passifs

 patient hémiplégique utilisant l'appareil de thérapie à domicile FitMi pour récupérer à la maison

Ron, un survivant d’un AVC, utilisant le FitMi à la maison

« Mon mari a subi un AVC provenant d’une artère carotide disséquante fin mai de cette année.  Il a perdu 40 % de l’hémisphère gauche du cerveau, suscitant la paralysie de son côté droit.

Il a des problèmes de la parole, mais, heureusement, les médecins croient qu’il est une personne rare qui a la parole gérée par l’hémisphère droit du cerveau !

Ron était aux soins intensifs pendant une semaine et, après, dans un hôpital de rééducation pour cinq semaines de plus.  Dès lors il est rentré à la maison, faisant la thérapie hors patient trois jours par semaine.

Il y a environ trois semaines je lui ai commandé le FitMi et cette semaine il a bougé le bras pour la toute première fois !!

Lui et moi pensons tous les deux que le mouvement répétitif de son bras a donné à son cerveau le message qu’il est là, prêt à bouger !!!

Il continuera à employer le FitMi et ses autres thérapies aussi longtemps qu’il le faudra pour récupérer complètement !!! »

L’histoire de Ron aide à illustrer comment les exercices passifs sont les clés de surmonter hémiplégie.

Le FitMi vous aide à accomplir ces buts en vous gardant engagé avec un outil interactif. 

Si vous désirez apprendre plus sur le FitMi, cliquez ici »

Les meilleurs traitements de l’hémiplégie

Les meilleurs traitements de l’hémiplégie impliquent les exercices de rééducation répétitifs et passifs.  Bouger répétitivement les muscles affectés envoie des signaux à votre cerveau, allumant la neuroplasticité. 

Vous pouvez aussi utiliser la stimulation électrique, l’entraînement mental, et des outils comme FitMi thérapie à la maison afin d’améliorer neuroplasticité. Tandis que votre cerveau se recâble, vous verrez la mobilité retourne lentement à vos muscles paralysés.  

Si vous restez cohérent, vous pouvez regagner lentement la mobilité et surmonter l’hémiplégie.  Bonne chance !

Vous alimenter : obtenir un livre électronique gratuit sur les exercices de rééducation (25 pages en PDF)

Acquérir notre livre électronique gratuit, rempli de 25 pages d’exercices de rééducation qui figurent des photos des thérapeutes agréés.  S’inscrire ci-dessous pout obtenir une copie !

Dès que là, le lundi vous recevrez notre lettre d’information contenant 5 articles sur la récupération d’un accident vasculaire cérébral (AVC).  

Jamais nous ne vendions votre adresse mail ni vous envoyions des spam : nous vous le garantissons.  

Devenir inspiré par l’histoire d’un survivant d’AVC

Maman s’améliore tous les jours !

« Dès que ma mère, âgée de 84 ans, a subi un AVC le 2 mai, elle manquait complétement le contrôle de son côté droit.  Mais grâce à son équipe médicale de soutien, à son équipe thérapeutique et sa famille, tous travaillant ensemble, elle s’est procurée des résultats remarquables.

Tandis qu’elle lutte encore avec son côté droit, elle peut marcher (avec de l’aide) et la capacité de son bras droit s’améliore de plus en plus.  Pour l’aider, nous avons investi dans le paquet FitMi + MusicGlove + Tablette l’août dernier.

Elle s’active lorsqu’on le lui apporte et elle l’utilise pour 20-30 minutes et, même qu’elle n’ait pas la force pour tout exercice, elle rocke ce dont elle est capable.

Merci d’avoir créé de tels puissants outils pour nous aider à améliorer les patients d’AVC.  Ce que vous faites nous importe fort ! »

– David M. Holt